Intempéries dans le Sud : pourquoi des incertitudes planent sur le bilan humain

Intempéries dans le Sud : pourquoi des incertitudes planent sur le bilan humain
Météo

BILAN - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé ce jeudi la mort de trois personnes dans les intempéries qui ont frappé le sud de la France. Or, selon des sources proches du dossier, un seul décès serait à coup sûr lié à l'épisode pluvieux, celui d'une septuagénaire dans l'Hérault.

Depuis plusieurs jours, les intempéries frappent le sud de la France, avec des dégâts importants constatés notamment dans l'Hérault ou encore le Gard. Ce jeudi, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a communiqué sur le bilan humain, annonçant dans un communiqué le décès de trois personnes dans ces intempéries, sans pour autant préciser les circonstances et le lieu, évoquant également des "dégâts importants".

Lire aussi

Des doutes sur les décès dans les Pyrénées-Orientales et le Gard

Si du côté de la sécurité civile, le bilan est également chiffré à trois décès, des incertitudes planent sur ce dernier, notamment concernant ceux signalés dans les Pyrénées-Orientales et le Gard. Selon nos informations, une enquête judiciaire et une enquête médico-légale sont toujours en cours dans les Pyrénées-Orientales, le corps ayant été retrouvé dans une rue et non un cours d'eau. Selon l'AFP, qui cite la préfecture, le défunt serait un sans-abri retrouvé sur la voie publique.

Dans le Gard, le parquet indique que le décès de l'homme, un automobiliste nonagénaire habitant Alès, ne serait pas lié à l'épisode pluvieux ayant touché la région. Selon le procureur d'Alès François Schneider, dont les propos ont été relayés par l'AFP, "pour l'instant, il n'y a pas de lien avec les intempéries". "Les circonstances exactes" de ce décès "ne sont pas encore établies".

Lire aussi

Une annonce trop hâtive ?

En revanche, le décès signalé dans l'Hérault, celui d'une septuagénaire retrouvée dans un premier temps en état d'urgence vitale et hélitreuillée mercredi, est bel et bien lié aux intempéries. Cette dernière avait été emportée par le courant avant d'être retrouvée inanimée dans des vignes. Elle est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi.

"Le ministère s'est un peu précipité dans l'annonce de son bilan : sur les trois morts, seule une, celle de la femme qui a fait un malaise dans sa voiture à Cazouls-d'Hérault, est liée aux inondations. Pour les deux autres - le SDF mort à Perpignan et l'homme qui a fait un malaise dans sa voiture à Alès - il n'y a aucune possibilité de dire que c'est lié aux inondations", a déclaré à l'AFP une source proche du dossier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent