Intempéries en Isère : huit personnes intoxiquées au monoxyde de carbone

Le réseau Enedis compte 1 364 000 km de lignes basses et moyennes tensions sur tout le territoire. La moitié d'entre elles seulement sont enfouies.
Météo

SANTE - Suite aux coupures électriques qui touchent des milliers de foyers depuis vendredi, huit personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone après avoir allumé un groupe électrogène pour se chauffer. Parmi ces victimes, un couple de 82 et 75 ans en urgence absolue.

En Isère, les pompiers invitent les personnes sinistrés à la prudence en l'absence d'électricité. Dans la nuit de vendredi à ce samedi, huit intoxications au monoxyde de carbone ont été répertoriées dans trois communes du département, ont indiqué les pompiers à l'AFP. 

Un couple de personnes âgées - une femme de 82 ans et un homme de 75 ans - qui avaient placé le groupe électrogène à l'intérieur de leur habitation a dû être pris en charge. Tous deux, vivant dans la commune de Lieudieu, ont été gravement intoxiqués au monoxyde de carbone et se trouvaient en état d'urgence absolue. 

Un peu plus tard dans la nuit, dans la commune d'Éclose-Badinières vers 2h30, les pompiers sont intervenus pour une famille de quatre personnes. Un homme et une femme de 30 ans et deux enfants, âgés de 4 et 6 ans. Toute la famille a été hospitalisée, leurs jours ne sont pas en danger. De même, vers 2h45 sur la commune de Bossieu, un couple a été intoxiqué et hospitalisé à Voiron.

14 000 foyers encore privés d’électricité

Face à cette recrudescence d'intoxications au monoxyde de carbone, les secours rappellent les consignes de sécurité liées à l’utilisation de groupes électrogènes : les moteurs thermiques émettent du monoxyde de carbone toxique. Il ne faut donc jamais faire fonctionner un groupe électrogène dans un local fermé ou sans une ventilation suffisante.

L’épisode nuageux a été particulièrement violent dans l’Isère. Sur la saison de chauffe 2018-2019, l'Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes indique que 97 épisodes d’intoxications au monoxyde de carbone (CO) ont été signalés. Ce samedi midi, 145.000 foyers sont encore privés d’électricité. Selon le gestionnaire de réseau Enedis, les principales difficultés se concentrent en Drôme, Ardèche, Isère, dans le Rhône et la Loire.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter