Le puissant ouragan Grace touche terre dans l'Est du Mexique

Le puissant ouragan Grace touche terre dans l'Est du Mexique

INTEMPÉRIES - Le puissant ouragan Grace, de catégorie 3, a touché terre samedi dans la localité de Tecolutla, dans l'Etat de Veracruz, dans l'est du Mexique, a annoncé le centre national des ouragans des États-Unis (NHC). Grace, avec ses vents de 205 km/h, "a touché terre sur la côté est du Mexique peu avant 06h00 GMT", a indiqué le NHC dans un communiqué.

L'ouragan Grace s'est renforcé dans la nuit de vendredi à samedi avant d'atteindre pour la deuxième fois le Mexique, où des  alertes aux inondations et aux glissements de terrain ont été activées. Le puissant ouragan Grace, de catégorie 3, a touché terre samedi dans la localité de Tecolutla, dans l'Etat de Veracruz, dans l'est du Mexique, a annoncé le centre national des ouragans des Etats-Unis (NHC). Grace, avec ses vents de 205 km/h, "a touché terre sur la côte Est du Mexique peu avant 6heures GMT", a indiqué le NHC dans un communiqué.

"Grace est rapidement devenue un ouragan majeur", de catégorie 3, a indiqué le NHC, qui l'avait réévalué à la catégorie 2 peu avant. L'institut n'écarte pas la possibilité que l'ouragan s'intensifie encore avant de toucher terre dans la nuit. L'ouragan "touchera dans les prochaines heures la côte nord de Veracruz, à proximité de la municipalité de Tecolutla", a prévenu la Commission mexicaine de l'eau sur les réseaux sociaux. C'est la partie septentrionale de cet État qui devrait être la plus touchée, sur une large partie côtière.

Un ouragan de catégorie 3 peut endommager les maisons et les bâtiments côtiers, abattre des arbres et des panneaux et provoquer des inondations dans les zones côtières, précise la Commission. Selon les prévisions, lorsqu'il touchera terre, l'ouragan commencera à perdre de sa force, en particulier lorsqu'il heurtera des chaînes de montagnes. Cependant, le Veracruz présente de nombreuses et puissantes rivières, ce qui maintient les autorités en alerte.

Dans le port de Veracruz, les commerces ont disposé planches et protections sur les fenêtres et les portes, tandis que les pêcheurs ont mis à l'abri 300 bateaux.  "Nous allons passer de nombreux jours sans pêcher, presque une semaine, nous sommes touchés comme 35.000 pêcheurs, car nous ne pouvons pas sortir", a déclaré à l'AFP Isabel Pastrana Vázquez, présidente de la Fédération des coopératives de pêche de Veracruz.

Appel à se réfugier en hauteur

Les habitants ont sécurisé leurs maisons après avoir fait des réserves de conserves et d'eau. "Nous sommes en train d'enlever tous les parasols (de la plage) que nous avions parce que la marée est en train de monter", a dit à l'AFP Victor Morales, qui tient un restaurant. Les autorités ont mis en place 200 abris et sont prêtes à en activer 2.000 autres si nécessaire. En fin d'après-midi, la plupart des routes de Veracruz ont été fermées.

Des membres des forces armées mexicaines sont prêts à protéger les habitants de Veracruz, a déclaré Laura Velázquez, coordinatrice nationale de la protection civile. "Je me joins à l'appel qui est lancé pour demander aux habitants de la région de Veracruz, Puebla, San Luis Potosí, Tamaulipas et Hidalgo de se réfugier dans les hauteurs avec des proches et dans des abris qui sont en train d'être installés", a tweeté le président Andrés Manuel Lopez Obrador.

Ce sera la deuxième fois que Grace atteindra le Mexique, après y être passé jeudi sans faire de morts ni de dégâts matériels majeurs. Alors classé en catégorie 1, il avait touché terre jeudi matin près de la station balnéaire de Tulum, sur la côte caribéenne du Mexique. Les avions avaient été cloués au sol et les touristes contraints de passer la nuit dans des abris dédiés.

Grace avait été rétrogradé en tempête tropicale sur la terre ferme. Mais il a ensuite repris de la vigueur dans le Golfe du Mexique, davantage que prévu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.