Intempéries : un mort et 11 disparus dans le nord de l'Italie

Intempéries : un mort et 11 disparus dans le nord de l'Italie
Météo

Après les Alpes-Maritimes, c'est le nord de l'Italie qui est sous le coup de ces violentes intempéries. Les inondations ont fait ont fait au moins un mort et onze disparus dans la nuit de vendredi à samedi.

Les intempéries dans le nord-ouest de l'Italie, où de fortes précipitations ont provoqué des crues soudaines, ont fait au moins un mort et 11 disparus, selon un bilan provisoire des autorités locales publié samedi.

Un pompier volontaire est mort au cours d'une intervention dans le Val d'Aoste, selon la Protection civile, et 11 personnes sont portées disparues dans le Piémont où de nombreux villages, aux rues et maisons dévastées par les eaux, sont coupés du monde, a annoncé la région dans un communiqué qui évoque une situation "extrêmement critique".

Dix personnes sont portées manquantes dans la province de Cuneo et des recherches sont en cours en Italie, mais aussi côté français, dans le département des Alpes maritimes. Une onzième personne est portée disparue après la chute de son véhicule dans la rivière Sesia.

Les pluies abondantes qui se sont abattues à partir de vendredi après-midi sur cette région limotrophe de la France ont provoqué inondations, glissements de terrain et d'importants dégâts matériels, endommageant des bâtiments et des infrastructures, notamment des ponts, précise la région.

Les zones les plus touchées se situent dans les bassins des rivières Toce, Tanaro, Biellese et Sesia.

Venise sous la menace d'une Acqua Alta

A Venise, habitants et touristes convergeaient pour observer l'"acqua alta", une marée haute anormale inondant des dizaines de boutiques et hôtels ainsi que la fameuse place Saint-Marc. La montée des eaux, attendue à son pic à la mi-journée, devrait être limitée par un nouveau système de digues mobiles. La cote est estimée à 1,35 mètre, contre 1,87 m l'an dernier en novembre, une des mesures les plus hautes jamais enregistrées.

Le projet MOSE (Moïse en italien, Module expérimental électromagnétique) est un système d'ingénierie complexe permettant "l'imperméabilisation" de la Sérénissime grâce à 78 digues placées aux points d'entrée de la lagune.

Il s'agit d'un réseau de caissons remplis d'eau, censés pouvoir se relever en 30 minutes, pour créer une barrière capable de résister à une montée des eaux de trois mètres au-dessus de la normale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent