Météo : après un court répit, les températures vont repartir à la hausse en fin de semaine

Météo

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

PREVISIONS - Après les records de températures battus par dizaines ces derniers jours, l’atmosphère devient progressivement plus respirable. Cette baisse du mercure est néanmoins provisoire. Voici les prévisions de la semaine.

La canicule exceptionnelle qui a touché la plupart des régions à la fin du mois de juin est en train de toucher à sa fin grâce à l’arrivé d’une masse d’air océanique par les côtes de la Manche. Si la vigilance orange a été levée dans la moitié nord et dans l’ouest, quelques départements du quart sud-est restent encore concernés par des températures largement supérieures aux normales de saison avec au moins 20°C la nuit et plus de 35°C en journée. 

Retour à des températures de saison

Ce mardi encore, les valeurs seront supérieures aux seuils de canicule dans les départements méditerranéens avec pas moins de 24°C au réveil à Nice, 23 à Marseille ou encore 22 à Nîmes et Montélimar. Ailleurs, le lever du jour s’annonce bien moins étouffant avec 9 à 18°C, de la Normandie à la côte atlantique et au Dauphiné. En cours d’après-midi, la chaleur demeurera écrasante dans le sud-est avec encore 38°C à l’ombre du Languedoc à la basse vallée du Rhône, alors que les températures n’excéderont pas 20 à 23°C en bord de Manche et 25 à 28°C ailleurs. 


La journée de mercredi marquera la fin de canicule dans le sud-est avec des températures qui perdront en moyenne 2°C en 24 heures. Bien qu’encore élevées, les valeurs seront plus classiques pour un début de mois de juillet avec avec 30°C sur la côte d’Azur, 32 à Collioure et 34 à Montpellier. Plus au nord, elles seront de saison avec une relative fraîcheur en cours de nuit (12°C à Caen et Lille, 15°C à Paris et Strasbourg) et une chaleur raisonnable l’après-midi (26°C en Lorraine et en Île-de-France et 28°C à Nantes et Mulhouse). Dans le même temps, elles s’orienteront déjà à la hausse dans le sud-ouest avec plus de 30°C à l’ombre.

Nouveau pic de chaleur en fin de semaine

La hausse entamée mercredi à proximité des Pyrénées va gagner toutes les régions de la moitié sud jeudi. Ainsi, le seuil des "très fortes chaleurs" (au moins 35°C) sera atteint ou dépassé en Aquitaine, en Occitanie ainsi qu’en basse vallée du Rhône. Plus au nord, il fera souvent autour de 30°C en Auvergne-Rhône-Alpes et jusqu’au Val-de-Loire. La moitié nord verra elle aussi les températures grimper, mais à des niveaux plus raisonnables, avec une moyenne de 29°C l’après-midi. 


Vendredi devrait être la journée la plus chaude de la semaine avec des pointes à 40°C à nouveau possibles dans le sud-ouest. Plus largement, les maximales seront comprises entre 35 et 39°C dans la moitié sud alors qu’au nord, les valeurs seront plus proches de 28 à 33°C à l’ombre. Si la chaleur restera marquée samedi, une chute des températures est attendue à partir de dimanche avec la mise en place d’un temps plus orageux. Ainsi, ce nouveau pic de chaleur ne sera pas comparable à la période caniculaire de la fin juin. Beaucoup moins durable, moins étendu et moins intense, il s’annonce donc nettement plus classique pour la saison.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter