Météo : canicule la semaine prochaine, jusqu’à 40°C à l’ombre, consultez les prévisions près de chez vous

Météo
CHALEUR - Après une baisse sensible des températures en cette fin de semaine, les valeurs repartiront à la hausse ce week-end et surtout en début de semaine prochaine. Avec une moyenne de 36°C prévue mercredi après-midi, les températures se situeront 12 à 15°C au-dessus des normes avec même jusqu’à 40°C localement.

Après la relative fraîcheur attendue pour entrer officiellement dans l’été ce vendredi 21 juin, les températures vont repartir à la hausse ce week-end, avec le retour d’un air chaud par le sud du pays. En début de semaine prochaine, une dépression s’isolera au large de la Galice avec la mise en place d’une situation dite de " pompe à chaleur". En effet, cette petite dépression dirigera sur le pays un puissant flux de sud qui fera remonter de l’air brûlant en provenance du Sahara, permettant alors aux thermomètres de s’envoler littéralement... 

L’est et le sud les plus touchés, entre 35 et 40°C

Alors que les valeurs redeviendront de saison samedi, la chaleur commencera à s’intensifier dans la moitié sud dès dimanche. Localement, les maximales approcheront des 35°C (seuil de très fortes chaleurs) entre la Gironde et les Landes. Plus généralement, les valeurs seront supérieures à 30°C en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les seuils de canicule pourront être approchés à partir de lundi avec jusqu’à 33-34°C des régions centrales à la vallée du Rhône et des pointes à 35°C dans l’intérieur de l’Aquitaine et de la Provence. 


Mais c’est véritablement à partir de mardi que la canicule proprement dite s’installera. Un large quart sud-est connaîtra alors des températures autour de 35°C et jusqu’à 38°C en région PACA. Mercredi et jeudi, ce sont toutes les régions situés entre les Pyrénées et les frontières de l’est qui subiront des valeurs étouffantes avec de 34 à 37°C et jusqu’à 40°C dans le sud-est. En Île-de-France, la barre des 35°C sera approchée. "Avec une moyenne de 36°C prévue mercredi après-midi, les températures se situeront 12 à 15°C au-dessus des normes", prévient Guillaume Woznica, notre spécialiste météo à LCI.


À partir de vendredi, les températures pourraient sensiblement baisser dans l’est mais pas dans le sud-est où la canicule pourrait s’éterniser. Pendant ce temps, les valeurs seront un peu moins élevées dans le nord-ouest où des averses se succéderont, limitant l’envolée du mercure.

Le solstice d’été, facteur aggravant

En cette période de solstice d’été synonyme de jours les plus longs, la durée d’ensoleillement est maximale. Elle peut atteindre près de 15 heures par jour, permettant alors aux températures d’atteindre des sommets entre 17h et 18h. Les nuits étant logiquement les plus courtes, les valeurs nocturnes auront ainsi bien du mal à redescendre. Durant cette période, les températures du lever du jour descendront difficilement jusqu’à 20°C, notamment dans les grandes agglomérations où l’effet d’îlot de chaleur urbain limitera la baisse du mercure. 

Ces températures très élevées de jour comme de nuit et pendant au moins 72h consécutives permettront d’utiliser le terme de "canicule" pour qualifier cette vague de chaleur. Malgré tout, les prévisions devront être affinées d’ici là avant la mise en place probable de la première vigilance orange canicule de l’été.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter