Orages violents, évacuations, rues inondées... le Sud de la France touché de plein fouet par les intempéries

Météo

INTEMPÉRIES - Météo France a placé neuf départements du Sud en alerte orange ce mercredi matin pour pluie-inondation et vagues-submersion. Cette nuit, les orages ont gagné en intensité sur l'Occitanie.

Neuf départements du sud de la France sont désormais, ce mercredi 23 octobre au matin, placés en vigilance orange par Météo France pour des risques de pluie-inondation, et de vagues-submersion. Ainsi l'Andorre, l'Aude (11), l'Aveyron (12), le Gard (30), l'Hérault (34), les Pyrénées-Orientales (66) et le Tarn (81) étaient particulièrement surveillés depuis mardi après-midi, Bouches-du-Rhône (13), Var (83) et Vaucluse (84), se sont ajoutés mercredi matin. 

L'"épisode méditerranéen" qui les a balayés depuis mardi, avec un pic en fin de nuit, finalement plus tard que prévu, a provoqué la fermeture de nombreux tronçons routiers, surtout sur le littoral, et arraché des toitures et des arbres, selon un premier bilan des préfectures et pompiers.

Béziers sous l'eau

Dans la nuit de mardi à mercredi de violents orages se sont abattus notamment sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude ou encore l'Hérault, où plusieurs images montraient des rues inondées. 

Dans la région de Béziers, la pluie est tombée en abondance. On enregistre depuis mardi soir davantage de pluie que sur les neuf premiers mois de l'année. Des trombes d'eau qui rendent difficile la circulation sur la rocade nord de l'agglomération héraultaise. Il est tombé environ l'équivalent d'un mois et demi de pluies en seulement 1h30, faisant redouter des risques de crues.

En vidéo

3 mois de pluie en quelques heures sur Béziers

Dans l'Aude, la préfecture a prévenu sur Twitter qu'un "risque de réaction rapide des bassins de la Salz, Rebenty et le Lauquet" pouvait avoir lieu en raison des fortes pluies. "L'épisode pluvieux se poursuit et s'intensifie notamment sur la Haute Vallée", précise encore la préfecture qui appelle à  "limiter ses déplacements au strict nécessaire et de ne pas s'engager sur des axes inondés". 

Des évacuations dans l'Aude

Après un premier passage de pluies violentes, une "accalmie relative" s'est manifesté dans la soirée dans l'Aude et les Pyrénées-orientales, selon les préfectures, avant un nouveau pic d’intempéries qui a eu lieu entre 2 heures et 5 heures du matin. Mardi après-midi, le début de l'"épisode méditerranéen pluvio-orageux marqué" qui a provoqué l'alerte a entraîné dans l'Aude l'évacuation à titre préventif de deux campings, dont les quelque 150 résidents ont été mis à l'abri, et la fermeture d'une Départementale. Dans les zones les plus touchées du Narbonnais, les cumuls ont atteint jusqu'à 135 mm.

En vidéo

Intempéries : des campings évacués dans l'Aude

Perpignan sous surveillance

A Perpignan, dans la nuit, les orages ont gagné en intensité, provoquant d'importantes pluies. "Les orages s'intensifient sur les Pyrénées-Orientales , l'Aude et l'Hérault, et vont perdurer une bonne partie de la matinée", prévenait dans la nuit le compte de vigilance de Météo France . "Les cumuls de pluies vont être très importants, générant des débordements. Soyez très prudents et tenez-vous informés", ajoutait l'organisme de surveillance.  

Dans la nuit, "les orages pourront à nouveau s’accompagner de phénomènes violents avec de très fortes rafales de vent, chutes de grêle et forte activité électrique", avec des cumuls pouvant atteindre "localement entre 200 et 250 mm", a mis en garde la préfecture, selon laquelle les consignes de prudence ont jusque-là été bien respectées par les habitants. Deux cours d'eau, la Cesse et la Berre qui se jette dans la commune littorale de Port-la-Nouvelle, ont aussi été placés en vigilance orange pour crues.

Des cumuls attendus de "100mm à 150mm"

Dans les Pyrénées-orientales, six départementales ont dû être fermées en début de soirée, principalement sur le littoral tandis que les voies sur berges ont été interdites. La poursuite du phénomène peut provoquer des cumuls de précipitations attendus "de 100 mm à 150 mm de manière généralisée et jusqu'à 200 mm de façon localisée", ainsi que des "vagues de 3 à 5 m sur le littoral", a précisé la préfecture.

En début d'après-midi, les préfectures des Pyrénées-Orientales et de l'Aude avaient activé leur Centre opérationnel départemental, mobilisant respectivement 246 et 420 sapeurs-pompiers. La Sécurité civile a déployé un dispositif comptant 90 sapeurs-pompiers, 70 sapeurs-sauveteurs et trois hélicoptères.  Les pompiers ont mené 60 interventions pour des inondations et toitures arrachées, a indiqué la préfecture. 

L'épisode "nécessitant un suivi particulier pour son intensité et sa durée" selon Météo France, intervient un an après d'importantes inondations dans l'Aude, dues à un phénomène identique, ayant fait 14 morts et plus de 200 millions d'euros de dégâts.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter