Canicule : des pointes attendues à plus de 40°, jusqu'à quand doit durer cet épisode ?

Les fortes chaleurs vont persister. L’Ardèche, la Drôme, les Alpes-Provence, le Var et les Alpes-Maritimes sont toujours en vigilance canicule jusqu’à samedi. On y avait passé, par endroits, les 40 degrés. Carnet de route de ces températures en Provence.

PRÉVISIONS - Alors qu’il n’aura réellement dominé qu’une dizaine de jours en juillet et qu’il se fait attendre en août, l’été revient en force après une première partie d'été pour laquelle les températures étaient de saison, voire inférieure. Dans le sud-est et en vallée du Rhône, une chaleur caniculaire est perceptible depuis jeudi, avec des valeurs qui pourront localement dépasser les 40°C à l’ombre d'ici à dimanche.

C’est confirmé : l’été s’installe durablement ! Grâce au retour de l’anticyclone des Açores qui s’étendra de plus en plus au fil des jours, le soleil est en train de prendre l’avantage sur les averses et les nuages omniprésents ces dernières semaines. Par ailleurs, ces hautes pressions s’apprêtent à faire remonter une masse d’air particulièrement chaud depuis le Maghreb, à tel point qu’une période de canicule est attendue dans le sud-est du pays et en vallée du Rhône à partir de ce mercredi et jusqu’en début de semaine prochaine au moins. 

Une vigilance orange canicule concerne cinq départements du Sud-est depuis jeudi. Les températures maximales ont atteint 31 à 33 °C sur le littoral du Var et des Alpes-Maritimes, et 35 à 37 degrés dans l’intérieur du Var, des Alpes-Maritimes et l'ouest des Alpes-de-Haute-Provence.

Ce vendredi matin, à 5 heures, les températures sont souvent comprises entre 20 et 22°C sur ces mêmes départements, rapporte Météo-France. Elles sont localement plus élevées sur la Côte d'Azur, de l'ordre de 23 à 26° : on relève par exemple 25,8° à Nice (06) et 26,1° à Frejus (83).

Les nuits seront également étouffantes dans les régions centrales avec pas moins de 20°C aux heures les moins chaudes. 

La canicule s’accentue ce week-end, des pointes à 42°C

Avec un soleil toujours aussi généreux et de rares orages possibles l’après-midi en montagne, ce week-end du 15 août sera remarquablement chaud dans le sud-est. Samedi pourrait être l’une des journées les plus chaudes de cet épisode caniculaire remarquable par son intensité et sa durée, et encore plus en cette deuxième partie d’été. Des pointes entre 40 et 42°C seront ainsi possibles entre le Languedoc, la basse vallée du Rhône et le Var avec à la clé, de possibles records de chaleur mensuels. Cette chaleur s’accentuera également dans le sud-ouest avec de 35 à 38°C attendus mais il ne devrait pas s’agir d’une canicule dans ces régions car le mercure perdra quelques degrés le lendemain. Dans le nord-ouest et près des frontières du nord-est, l’atmosphère sera plus respirable avec de 25 à 32°C prévus sous abri. 

 

Dimanche et en début de semaine prochaine, soleil et chaleur se maintiendront sur tout le pays. Si elle restera raisonnable et modérée dans l’ouest et jusqu’au nord-est, la canicule se poursuivra dans le sud-est et en vallée du Rhône avec de 35 à 40°C attendus pour ce qui est des maximales et entre 20 et 24°C au niveau des minimales. Cet épisode de canicule se poursuivra jusqu'à dimanche, mais ce n’est qu’en milieu de semaine prochaine que les valeurs pourraient perdre quelques degrés et ainsi repasser en dessous des seuils de canicule. 

Lire aussi

Ces très fortes chaleurs en provenance du Maghreb touchent déjà l’Algérie mais aussi la Tunisie. Il a ainsi fait plus de 48°C dans le pays où la chaleur est intense et omniprésente. Le record national mensuel de Tunisie pour un mois d'août a ainsi été battu ce lundi avec 49,0°C à Jendouba, battant les 48,4°C atteints à Tabarka le 9 août 1999 et les 48,5°C enregistrés à Kebili dimanche dernier. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Migrants : il appartient au Royaume-Uni de gérer le contrôle de ses frontières, estime la Commission européenne

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.