45°C à Nîmes demain : à quel climat correspond cette température ?

Météo

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

RECORD - La région de Nîmes s'apprête à connaître demain une température historique avec des pointes à 45°C sous abri. Cette valeur inédite dans l'histoire de la météorologie moderne en France est habituellement observée dans des régions du monde au climat bien différent.

Cette journée du vendredi 28 juin va sans aucun doute entrer dans les annales de la météo avec une température maximale de 45°C à l'ombre attendue en fin d'après-midi, principalement dans la région de Nîmes (Gard) jusqu'au secteur de Lunel (Hérault) et plus localement en basse vallée du Rhône. Pour l'instant, le record absolu de chaleur en France est de 44,1°C, établi le 12 août 2003 également par une ville gardoise, Conqueyrac. Ce niveau prévu est d'autant plus exceptionnel qu'à cette période de l'année, la température moyenne de l'après-midi à Nîmes "n'est que" de 29°C.

Une valeur digne des zones désertiques

Pour retrouver 45°C à l'ombre en été, il faut sans surprise quitter le continent européen pour se diriger vers des zones au climat aride ou désertique. Ainsi, vous connaîtrez une température "normale" à cette période de l'année dans des pays du Moyen-Orient. Que ce soit à Dubaï, au Koweït ou au Qatar, ce niveau n'aurait rien de remarquable, ce serait tout simplement de saison. Même constat en se dirigeant vers le sud du Sahara, entre la Libye ou le Mali. Rappelons d'ailleurs que la masse d'air qui englobe notre pays vient directement de cette région du globe. Autre continent mais même température : l'Amérique du Nord et son célèbre désert californien où les maximales s'approchent de temps en temps des 50°C à l'ombre ! C'est justement la Vallée de la mort qui détient le record de température la plus élevée à l'échelle mondiale avec 56,7°C (!) enregistrés le 10 juillet 1913.

Dans le top 5 des températures les plus chaudes d'Europe ?

En franchissant ce seuil des 45°C, la France pourrait entrer dans le top 5 des records de chaleur européens. Depuis le 10 juillet 1977, il est dominé par la Grèce avec 48°C relevés à Éleusis, dans la banlieue d'Athènes. Suivent ensuite les 47,3°C enregistrés au Portugal et en Espagne, à Amareleja le 1er août 2003 pour l'un et à Montoro le 13 juillet 2017 pour l'autre. L'Italie est juste derrière avec ses 47°C à Foggia le 25 juillet 2007. La 5ème place, quant à elle, est occupée par la Bulgarie avec la ville de Sadovo qui a vu son thermomètre atteindre 45,2°C le 5 août 1916. Toutes ces valeurs ont été officiellement validées par les services météo de chaque pays alors que d'autres températures plus élevées, telles que les 51°C du 30 juillet 1876 à Séville, n'ont pas été retenues en raison de sérieux doutes sur la justesse de ces mesures.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter