Canicule : un week-end du 15 août estival, jusqu’à 42°C attendus dans le sud

Canicule : un week-end du 15 août estival, jusqu’à 42°C attendus dans le sud

CANICULE - Dans la lignée de cette semaine estivale, ce week-end du 15 août s’annonce chaud et ensoleillé sur tout le territoire. La journée de samedi sera même torride dans le sud avec souvent plus de 35 voire 40°C à l’ombre. 5 départements restent placés en vigilance orange canicule.

L’anticyclone est là et bien là. Avec lui, une masse d’air particulièrement chaud englobe une grande partie du bassin méditerranéen et déborde sur le sud du pays. Si des records de chaleur absolus sont attendus en Espagne ce week-end avec des pointes à 48-49°C, l’air ne sera pas aussi brûlant en France mais avec tout de même la barre des 40°C localement franchie. C’est dans le département du Var qu’il fera le plus chaud avec des valeurs de l’ordre de 42°C attendues, avec à la clé probablement quelques records mensuels.

Pic de chaleur samedi, des records dans le sud-Est

Tout le monde sera logé à la même enseigne pour cette journée de samedi au niveau de la couleur du ciel avec un programme un soleil généreux. De rares brouillards seront possibles en début de journée, notamment dans le nord-ouest et les vallées du sud-ouest, laissant rapidement place à un temps estival. De rares passages nuageux pourront également se balader en bord de Manche l’après-midi tandis qu’une tendance orageuse sera localement possibles sur les reliefs des Pyrénées et du nord des Alpes. 

Les températures seront en hausse dès le réveil avec déjà 25 à 27°C dans le sud-est, entre 13 et 15°C dans le nord-ouest et de 17 à 21°C partout ailleurs. L’après-midi, les maximales seront situées jusqu’à 10°C au-dessus des normales de saison avec pas moins de 24 à 26°C en bord de Manche et entre 29 et 32°C dans le reste de la moitié nord. Plus au sud, la chaleur sera accablante avec 34°C à Lyon et Bordeaux, 37 à Toulouse, 38 en basse vallée du Rhône, 39 à Nîmes et des pointes entre 40 et 42°C attendues du Gard au Var, en passant par le Vaucluse.

Dimanche, les températures accuseront une légère baisse, en particulier dans le sud-ouest avec un mercure ne dépassant plus 30 à 32°C sous abri. Dans les régions méditerranéennes, les maximales demeureront caniculaires avec souvent entre 35 et 38°C. Plus au nord, les 30°C seront souvent approchés voire dépassés avec 31 à Nantes, Paris, Strasbourg et Dijon. Côté ciel, le soleil sera toujours aussi généreux, sauf près de la Manche où les nuages se montreront un peu plus insistants l’après-midi. Quelques orages pourront également se développer sur les reliefs, débordant très localement dans les plaines du centre-est.

Baisse des températures la semaine prochaine

En début de semaine prochaine, le flux s’orientera au secteur nord à nord-ouest, faisant ainsi baisser les températures. Il faudra toutefois patienter jusqu’à mardi dans le sud-est pour retrouver un air plus respirable. Mercredi, les maximales pourront même repasser en dessous des normales de saison dans la moitié nord avec une moyenne de 22°C contre 27°C au sud, avec encore quelques valeurs dépassant les 30°C près de la Grande Bleue. Le ciel sera quant à lui variable avec des éclaircies souvent au rendez-vous et parfois quelques averses au gré des perturbations qui circuleront entre les îles britanniques et l’Allemagne et qui pourront déborder sur la moitié nord du pays. Pendant ce temps, le soleil se maintiendra dans le sud-est mais avec le retour du mistral et de la tramontane.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : en Allemagne, un premier cas suspect de variant Omicron détecté

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Avec le variant Delta, le risque de contamination explose dans le métro

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.