Intempéries en Corse : pourquoi et comment se forment les trombes marines ?

Météo

Toute L'info sur

Le 20h

PHÉNOMÈNE - Ce lundi, la Corse a été frappée par des pluies diluviennes et de violents orages. Au large de Bastia, une trombe marine s'est même formée avant de venir mourir sur la terre ferme. Un aléa climatique qui impressionne toujours ceux qui le vivent. Mais, au-delà des images, pour quelles raisons se forme une trombe marine ?

Phénomène encore relativement rare sur nos côtes, la trombe marine, la plupart du temps moins intense qu’une tornade, génère bien souvent un "spectacle" assez saisissant. Les habitants de Bastia ont pu s’en rendre compte ce lundi midi et ont pu "admirer" ce tourbillon qui s’est formé en mer, au large de la préfecture de Haute-Corse. Ainsi les vidéos et photos se sont multipliées tout au long de la journée alors que l’Île de Beauté a été frappée dans le même temps par des pluies diluviennes et de violents orages. Si la vigilance orange a été levée pour l’ensemble de l’île dans la soirée, reste cette image spectaculaire.

Après s’être formée en mer, la trombe marine de Bastia a poursuivi sa course sur la terre ferme puis s’est atténuée peu à peu. Fort heureusement, si la végétation qui se trouvait sur son passage n’y a pas résisté, les dégâts n’ont été que matériels et aucun blessé n’a été à déplorer dans la cité bastiaise et ses environs. Mais pourquoi et comment une trombe marine se forme-t-elle ? Quelles sont les conditions à sa formation ?

On avait un contexte météorologique favorableEmmanuel Demael, prévisionniste à Météo-France

Une trombe est un phénomène marin qui se forme lorsque les nuages sont bas, en présence de fortes rafales de vent, mais surtout lors d’un écart de températures important entre la mer et l’air dans l’atmosphère. En effet, plus léger, l’air chaud est alors aspiré par les nuages. Il entraîne avec lui de l’eau avant d’être soufflé par le vent et il prend la forme d’un tourbillon.

"On avait un contexte météorologique favorable avec des températures de l’eau déjà très élevées pour la saison, analyse Emmanuel Demael, prévisionniste à Météo-France. Il fait généralement entre 25° et 27° en mer au large de la Corse. Et puis il y a eu une poche d’air très froide venue du nord de la France." Tous les ingrédients étaient donc réunis lundi à la mi-journée au large de Bastia à la formation de ce phénomène météo. Un phénomène qui, s’il est encore rare, pourrait devenir de plus en plus fréquent en raison des dérèglements provoqués par le réchauffement climatique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter