Fortes pluies : à Nantes, l'équivalent d'un mois de pluie en moins de vingt-quatre heures, 800 foyers toujours privés d'électricité

Fortes pluies : à Nantes, l'équivalent d'un mois de pluie en moins de vingt-quatre heures, 800 foyers toujours privés d'électricité

INTEMPÉRIES - En l'espace d'une quinzaine d'heures, il est tombé à Nantes, entre samedi et dimanche matin, l'équivalent d'un mois de pluie. En raison de ces fortes pluies, la Loire-Atlantique avait été placée en vigilance rouge. Une première pour ce département.

L’accalmie - franche - doit intervenir vers 8h ce dimanche matin. Elle est attendue, car il est tombé sur Nantes, dans la nuit de samedi à dimanche, plus de 100 mm d'eau. A 8h30, ce sont 101mm qui ont relevés, battant ainsi le record de pluviométrie sur cette durée pour ce poste. Un tel cumul correspond à l’équivalent d’un mois de pluie... en une quinzaine d’heures seulement. 

Un phénomène de cette ampleur "se produit en moyenne tous les 50 à 100 ans", indique la préfecture de Loire-Atlantique dans un point de situation diffusé à 8h40. Au niveau des cours d’eau, "pas de faits particuliers à signaler. La Sèvres-Nantaise reste en vigilance jaune d’après vigicrue jusqu’à 10h", précise-t-elle.  

Toute l'info sur

Météo

Selon La Chaine Météo, "il est tombé 99 mm de pluies en 24 h battant l'ancien record absolu de pluie quotidien du 7 juillet 1977 où il était tombé 94,9 mm d'eau !" 

Dans la banlieue nantaise, à Carquefou, ce sont même 112mm de pluie qui ont été relevés quand la station située à l'aéroport de Nantes a, elle aussi, battu un record datant de 1977... avec 95.1mm.

Lire aussi

En Bretagne/Pays de la Loire en direction des Hauts-de-France, il y a eu des cumuls affichant souvent de l’ordre de 30 à 60 mm avec des pointes voisines de 80 mm dans le Morbihan et donc 100 mm dans la Loire-Atlantique.  113 interventions ont été menées par les services du Sdis 44 engagés depuis le début de cet épisode d’intempéries, "principalement dans le sud de l’agglomération nantaise, dont 74 liées à des inondations en sous-sols". Aucune victime n’est à déplorer à ce stade, selon la Préfecture alors que 803 foyers sont toujours privés d'electricité. 

En Vendée, comme à Beauvoir-sur-Mer, cinq personnes ont dû être évacuées.

La Vendée et la Loire-Atlantique sont toujours concernées par la vigilance orange toujours en cours pour 22 départements. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.