La tempête Justine en approche, vers une météo très agitée ce week-end

Météo : 24 départements en vigilance

MÉTÉO - Avec un flux d'ouest bien installé depuis plusieurs jours, les perturbations s'enchaînent sur le pays. Lorsque que les dépressions qui en sont à l'origine circulent sur le pays, elles génèrent des vents violents. C'est ce qui va se produire entre samedi et dimanche avec l'arrivée de la tempête Justine.

Ce mois de janvier va se terminer dans l'agitation avec le passage de plusieurs perturbations très actives. À leur passage, il faut ainsi s'attendre à des pluies soutenues, des chutes abondantes au-dessus de 2000 mètres d'altitude dans les Alpes, des vents parfois forts et de grosses vagues sur le littoral atlantique. Si la situation s'annonce critique dans les Alpes au cours des prochaines heures, c'est entre samedi soir et dimanche midi que la situation devra être surveillée dans les autres régions en liaison avec la dépression baptisée Justine par les services météorologiques espagnols et qui circulera sur le sud du pays.

Vents violents dans le sud-ouest et en Corse

Venue du nord de l'archipel des Açores, Justine se dirige vers la France tout en se renforçant. Elle se situera au large des côtes atlantiques à partir de samedi matin, générant des vagues et des vents de plus en plus forts. Ils se renforceront progressivement dans l'après-midi mais c'est au cours de la soirée et durant la nuit de samedi à dimanche que les rafales de vent pourront devenir tempétueuses. Elles souffleront alors jusqu'à 100 km/h en Aquitaine et sur le sud de l'Occitanie, et jusqu'à 120 km/h dans le domaine de la tramontane. Sur les côtes basques, landaises et girondines, des pointes à 120 voire 130 km/h sont à prévoir. La Corse sera également touchée en cours de nuit avec des bourrasques particulièrement violentes sur la partie orientale de l'île, de l'ordre de 130 à 150 km/h et jusqu'à 180 km/h sur les caps exposés.

Outre les vents, la dépression Justine sera également responsable des conditions très agitées attendues en mer. Elle va en effet lever une importante houle dans l'Atlantique avec des vagues de 8 à 10 mètres et même jusqu'à 12 mètres au large. Dans un contexte de grandes marées avec des coefficients de 93 dimanche, la pleine mer du matin s'annonce dangereuse avec une surcote de 30 à 40 cm sur la côte aquitaine. Des débordements pourront ainsi être observés sur les parties basses et vulnérables du littoral. Ce temps extrêmement dégradé devra d'ailleurs être appréhendé par les skippers du Vendée Globe encore en course et qui seront présents dans le golfe de Gascogne ce week-end. 

En vidéo

Risque d'avalanche extrêmement élevé dans les Alpes

Pluies abondantes et risque d'inondations : 24 départements en alerte

Ce temps agité se caractérisera également par des pluies quasi-généralisées et parfois abondantes. Une première perturbation active traversera le pays vendredi puis une deuxième samedi. Elles généreront à leur passage des cumuls importants, souvent compris entre 30 et 50 mm. Entre le sud-ouest et le Massif Central et du Grand Est aux Alpes, les quantités seront encore plus importantes avec ponctuellement de 80 à 100 mm et même encore plus sur les reliefs vosgiens, jurassiens et alpins. Conjugués à la fonte des neiges, ils seront à l'origine de crues dans toutes ces régions aux sols la plupart du temps saturés. Le risque d'inondations devra donc être suivi de près, plusieurs départements de l'est et du nord étant déjà placés en vigilance orange inondation ou pour crues. Ces ondes de crues se propageront ensuite en début de semaine prochaine plus en aval, que ce soit sur la Seine ou sur le Rhône (voir la carte de vigilance ci-dessus). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

VIDÉO - Reprise du Covid-19 au Royaume-Uni : le relâchement des gestes barrière fait des ravages

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

EN DIRECT - Valneva annonce des résultats "positifs" pour son candidat-vaccin

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.