La Bretagne, région pas si pluvieuse que ça ?

Météo

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Dans l'imaginaire collectif, il pleut sans arrêt en Bretagne. Chiffres à l'appui, le site "Bretagne-Breton"tente de tordre le cou à ce cliché. A raison ?

La météo ? Un sujet parfois sensible en Bretagne, tant la région est cataloguée comme pluvieuse dans l'inconscient collectif. Dans la région, une expression bien connue consacrée assure avec humour qu'en Bretagne, "il ne pleut que sur les cons". Bien décidé à lutter contre cette vision de leur territoire, le site "Bretagne-Bretons" a publié le 5 novembre sur sa page Twitter une animation vidéo qui présente le totale des précipitations par région de 1999 à nos jours. 

Si l'on en croit les données, le doute n'est pas permis : la Bretagne est loin d'être la plus pluvieuse. Sur le podium des régions où les précipitations sont les plus intenses, on retrouve en effet assez largement en tête la Franche-Comté, suivie de Rhône-Alpes et du Limousin (il s'agit ici d'un découpage tenant compte des anciennes régions). 

Un volume global de précipitations loin des records

Nous aurait-on menti ? Le climat breton serait-il en réalité plutôt clément ? Pour vérifier les données mises en ligne ces derniers jours, LCI a contacté Météo France. L'étude des différents relevés est formelle : sur la période 1981-2010, les précipitations annuelles moyennes en Bretagne sont de 937 millimètres. Bien moins qu'en Franche-Comté, avec 1.346 millimètres. La région où s'abat le moins de pluie est surprenant, puisqu'il s'agit de l'Île-de-France, avec 695 millimètres par an.

Si l'on se fie uniquement à ces données, on peut estimer que la réputation de la Bretagne est clairement exagérée. Néanmoins, l'étude du volume des précipitations n'est pas le seul indicateur à prendre en compte. "Vous savez, il pleut davantage à Biarritz qu'à Lille !", lance Patrick Marlière, fondateur du site Agate Météo. Il estime qu'il est nécessaire de s'intéresser au nombre de jours de pluie par an et à l'ensoleillement, plus représentatifs de la météo ressentie par les habitants d'un territoire. 

La carte ci-dessous, relative au nombre de jours de pluie (et de neige) par an, montre que la Bretagne, comme le Nord-Pas-de-Calais où la Normandie, fait partie des zones où les averses sont les plus fréquentes.

Moins de pluie, mais plus souvent

S'il pleut très régulièrement en Bretagne, comment expliquer le volume somme toute raisonnable d'eau qui tombe sur la région chaque année ? Par la faiblesse des précipitations, qui restent assez peu intenses malgré leur relative régularité. À Rennes, il ne tombe "que" 694 millimètres par an, contre 894 millimètres à Rodez, dans l'Aveyron, ville qui n'est pourtant pas réputée pour son mauvais temps. Dans le même temps, il faut ajouter que les Côtes d'Armor et le Finistère font partie des départements les moins ensoleillés de France, ce qui peut contribuer à la réputation du climat breton. 

Si les données de Météo France révèle que le climat en Bretagne reste assez pluvieux, il convient de relativiser ce constat, très variable selon que l'on se trouve dans les terres ou sur la côte. Des villes comme Brest sont ainsi beaucoup plus exposées que d'autres aux bruines, crachins et autres draches. Pour se réconforter, les Bretons peuvent noter que certains pays sont bien plus pluvieux que leur chère et tendre région. Dans certaines localités indiennes, où la mousson s'abat chaque année, on peut enregistrer plus de 11 mètres d'eau en moyenne par an. 10 fois plus qu'à Lorient.

En vidéo

On a échangé nos correspondants : quid des idées reçues sur la Bretagne ?

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter