Descente d’air polaire : l’hiver s’installe dès lundi, de la neige attendue en milieu de semaine

Descente d’air polaire : l’hiver s’installe dès lundi, de la neige attendue en milieu de semaine

PRÉVISIONS MÉTÉO - Après une longue période de temps calme et souvent gris, les conditions s’apprêtent à changer avec l’arrivée d’une masse d’air froid dès ce début de semaine. Les températures ressenties au réveil s'annoncent glaciales.

Et si l’hiver s’installait avec un peu d’avance cette année ? C’est ce qu’il semble se profiler à l’horizon de la semaine prochaine… L’anticyclone qui est actuellement positionné sur notre pays va, en effet, se retirer sur l’Atlantique, favorisant ainsi la mise en place d’un flux de secteur nord à nord-est. 

Celui-ci gagnera la France en début de semaine prochaine, après le passage de la perturbation attendue dimanche dans la moitié nord. Conséquence directe : les températures vont nettement chuter pour repasser en dessous des normales de saison. 

À partir du milieu de semaine prochaine, c’est la neige qu’il faudra surveiller avec des risques de flocons jusqu’en plaine.  

Baisse des températures et vent de nord-est

Une masse d’air d’origine polaire va donc gagner notre pays entre lundi et mardi, avec pour premier changement le niveau des températures. Dès lundi matin, quelques gelées seront à nouveau d’actualité dans l’intérieur du nord-ouest et surtout dans les campagnes situées au nord de la Seine. En cours d’après-midi, la barre des 10°C ne sera plus atteinte dans une large moitié nord et jusqu’en Auvergne-Rhône-Alpes avec rarement plus de 5 à 7°C attendus. 

Entre mardi et mercredi, les valeurs négatives se multiplieront au réveil de la Bretagne aux Hauts-de-France et de la Normandie au Grand Est tandis qu’aux heures les plus chaudes, les maximales seront souvent à un chiffre, jusque dans le sud-ouest. Dans le quart nord-ouest, elles resteront parfois situées en dessous des 5°C soit moitié moins que les normales à cette période de l’année.  

Associé à ces températures hivernales, un vent de nord-est soufflera modérément avec des rafales de l’ordre de 40 à 50 km/h, ce qui aura tendance à accentuer cet air polaire. Ainsi, il faudra enlever quelques degrés aux températures relevées sous abri pour avoir la valeur réellement ressentie face à cette bise. 

En deuxième partie de semaine, une nouvelle arrivée d’air encore plus froid semble de plus en plus probable. Les températures repartiront ainsi à la baisse, jusque dans les régions les plus méridionales. Or cette fois, il pourrait bien s’agir d’un air polaire maritime, s’accompagnant d’humidité et donc de neige, et pas seulement en montagne…  

Chutes de neige en milieu de semaine prochaine ?

Même si cette tendance demande confirmation à cette échéance encore lointaine, il faut se préparer à l’arrivée de possibles intempéries hivernales. C’est avec l’arrivée de cette nouvelle masse d’air froid entre mercredi et jeudi que le risque de chutes de neige augmentera. D’abord en montagne, la probabilité de voir ensuite tomber la neige jusqu’en plaine deviendra forte dès jeudi, plutôt sous forme d’averses dans la moitié nord et jusqu’en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce risque devrait se maintenir au moins jusqu’au week-end suivant.  

Lire aussi

Si cette situation hivernale arrive assez brutalement, elle ne s’annonce toutefois pas exceptionnelle. Il y a tout juste deux ans, plusieurs départements du centre-est avaient été placés en vigilance orange neige-verglas en raison de "chutes de neige importantes, précoces et dans des proportions inhabituelles pour la région". Des cumuls de l’ordre de 10 cm avaient alors été relevés à Lyon et à Saint-Etienne, des valeurs qui ne sont pas, pour l’heure, envisagées la semaine prochaine. À suivre ! 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.