Orages violents en Haute-Garonne, tornade dans l'Est : 10.000 impacts de foudre en 24h, les images des dégâts

Météo
INTEMPÉRIES - Jusqu'à 36.000 foyers ont été privés d'électricité après les violents orages qui ont traversé la France vendredi. Météo France a levé la vigilance orange samedi. De forts cumuls de pluie se sont abattus sur le passage de la perturbation. Une tornade a également frappé la Meurthe-et-Moselle. Voici les images et les prévisions pour les prochains jours car l'accalmie n'est que provisoire.

Après le déluge, les dégâts. Jusqu'à 36.000 foyers ont été  privés d'électricité vendredi 9 et samedi 10 août en raison de violents orages qui ont traversé la France du Sud-Ouest au Nord-Est. Les régions concernées par ces coupures sont Midi-Pyrénées, le Nord de Lyon, la Lorraine mais aussi la Bretagne. Météo France a recensé près de 10.000 impacts de foudre dans toute la France en 24h. 


Ces orages ont occasionné de fortes précipitations, de la grêle, et des  rafales de vent souvent comprises entre 80 et 100 km/h. Au nord de Bitche, en  Moselle, une rafale a dépassé 150 km/h. En Haute-Garonne, les pompiers ont réalisé  près de 110 interventions pour des toitures endommagées, des chutes d’arbres et des caves inondées (voir les images ci dessus), au Sud (Villefranche-de-Lauragais), à l’Ouest (Fontenille) et à Toulouse où des pluies torrentielles se sont abattues.   Aucun blessé n’est à déplorer.  La commune de Fontenilles, dont la mairie a lancé sur Twitter un appel à la  solidarité pour aider au nettoyage, a été la plus touchée, avec nombre d'arbres  abattus dans son parc, tandis qu'une vingtaine de résidents d'un camping ont  été évacués à Caraman, ont précisé les pompiers. La foudre a aussi provoqué  l'incendie d'une toiture à Azas

En vidéo

Tornade, violents orages... les images des intempéries dans le Sud Ouest et le Nord-Est

Dans l’Ain, l’orage s’est terminé en fin de soirée, peu avant minuit et entraîné environ 90 interventions des pompiers (toitures et poteaux électriques arrachées) principalement dans la zone de Mézériat (nord du département) ou encore à Saint-Genis-sur-Menthon et Thoissey.  Entre Mâcon et Bourg-en-Bresse, chutes d'arbres, toitures endommagées,  clôtures et murs effondrés ont été constatés. D'importantes coupures de courant  étaient en cours de traitement par les services d'Enedis samedi entre Mâcon et  Montrevel-en-Bresse. Dans la Nièvre, les pompiers sont intervenus pour une centaine d'opérations  de protection et de bâchage sur le bassin de Saint-Eloi, où l'église et un  cabinet médical ont été particulièrement touchés. Des plongeurs ont été  mobilisés dans le canal du Nivernais en raison de branches et de câbles  électriques tombés dans l'eau.

Une tornade spectaculaire dans le nord-est

En vidéo

Une impressionnante tornade frappe la Lorraine et le Luxembourg

Le phénomène le plus spectaculaire a eu lieu dans le Nord-Est où une impressionnante tornade a frappé la Meurthe-et-Moselle et le Luxembourg en fin de journée.  

"Vers 18h, une tornade a été observée près de Longwy (54), et une rafale a dépassé 150km/h au nord de Bitche (57)", indique encore Météo France, précisant que "d'autres cellules se sont développées en Bourgogne, Sud-Lorraine, Franche-Comté". "Une trentaine de maisons ont été détériorées à Longwy et Herserange, deux  communes limitrophes, et la toiture d'une école à Longwy a été particulièrement  dégradée", selon la préfecture, précisant qu'il n'y avait eu aucun blessé. La tornade a poursuivi sa route au Luxembourg, avec des rafales de vent  atteignant 128 km/heure, selon les services météorologiques du Grand-Duché.  Selon un dernier bilan, 19 personnes ont été blessées au Luxembourg, dont l'une grièvement, et une centaine de  maisons ont subi des dégâts avec des toitures arrachées.

En vidéo

Tornade en Meurthe-et-Moselle : comment expliquer ce phénomène, l'éclairage de Louis Bodin

L'alerte levée

En vidéo

Météo : les prévisions après les violents orages

Plus aucun département ne se trouve en vigilance orange aux orages. L'alerte a été levée dans la nuit de vendredi à samedi par Météo France. Ont été concernés : l'Ain (01), les Ardennes (08), l'Aube (10), l'Aveyron (12), le Cantal (15), la Côte-d'Or (21), le Doubs (25), la Haute-Garonne (31), le Jura (39), la Loire (42), la Haute-Loire (43), la Marne (51), la Haute-Marne (52), la Meuse (55), la Meurthe-et-Moselle (54), la Moselle (57), le Puy-de-Dôme (63), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68),  le Rhône (69), la Haute-Saône (70), la Saône-et-Loire (71), le Tarn (81), les Vosges (88), l'Yonne (89) et le Territoire-de-Belfort (90).

"Les orages se poursuivent encore quelque temps, mais sont moins virulents, noyés au sein d'un corps pluvio-instable qui va stagner sur l'est du pays une partie de la matinée", écrit Météo France, soulignant que "cette activité orageuse ne relève plus de la vigilance orange".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter