Tempête Fabien : à quoi s'attendre dans les heures à venir

Météo : ce qui nous attend dans les jours à venir
Météo

INTEMPÉRIES - Ce premier week-end des vacances de Noël est marqué par l'arrivée en France de la tempête Fabien. Des vents tempétueux sont attendus sur une large partie du pays entre samedi et dimanche.

Le vent a déjà soufflé très fort... et la pluie est tombée en quantité. Ce samedi après-midi, avant de toucher le Sud-Ouest, les vents les plus violents ont concerné la Bretagne avec 128 km/h à la Pointe du Raz, 126 km/h à Ouessant, 120 km/h à Penmarch, 118 km/h à Belle-Île et 100 km/h à Brest.  Au passage du front pluvio-orageux, une pointe à 148 km/h à 15h36 à la Pointe de Socoa (Ciboure, Saint-Jean-de-Luz), au Pays basque a été flashée. Il s'agit tout simplement de la 2e plus forte rafale depuis le début des relevés en 1921, à égalité avec la tempête de 1999 et juste derrière la tempête Klaus en janvier 2009 (151 km/h) !   

En première partie de la nuit

Dans la nuit de samedi à dimanche,  les violentes rafales de la tempête touchent d'abord la Charente-Maritime et la Gironde en première partie de nuit, avant de s'étendre  vers les Landes, la Dordogne et le Lot-et-Garonne pour atteindre le Gers et les Pyrénées-Atlantiques en milieu de nuit. 

Lire aussi

Période critique entre 22h et 4h du matin

Elles se propagent ensuite sur les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, l'Ariège, le Tarn-et-Garonne et le Tarn en seconde partie de nuit. Les rafales attendues sont de l'ordre de 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres, pouvant atteindre 130 à 140 km/h près des côtes, voire un peu plus en bord de mer, avec un maximum pouvant survenir entre 22h et 04h du matin.  Une vigilance orange vent violent et vagues submersion est en vigueur jusqu'à dimanche 20h, indique Météo-France. 

Sur le littoral atlantique, la prudence est d'autant plus de mise que des vagues de 8 à 10 mètres déferleront avec un risque localisé de submersion, "localisées" sur des parties vulnérables du littoral de Gironde, notamment le bassin d'Arcachon.

Dans le sud-ouest, la SNCF a annoncé qu'aucun train ne circulera dimanche matin sur les axes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye jusqu'à midi, en raison de la présence probable d'arbres ou obstacles sur les voies après la tempête. Dès 8H30, la SNCF enverra des équipes en "reconnaissance systématique" et "bûcheronnage" si nécessaire.

 

Le point en Corse

La Corse, déjà éprouvée par de fortes précipitations depuis vendredi et samedi,  connaît une situation délicate. Bien que les pluies se soient estompées, sur les dernières 24h, il est tombé jusqu'à 200 mm sur les crêtes, avec 130 à 150 mm assez étendu sur les massifs et 80 mm sur Ajaccio. Ces précipitations ont entraîné des débordements de rivière notamment de la Gravona, près d’Ajaccio (crue au moins cinquentennale). La crue de ce cours d'eau a entraîné la fermeture de l'aéroport Napoléon Bonaparte, jusqu'à dimanche soir. 

Une accalmie entre 6h et 8h

Des restrictions d'accès à Ajaccio, en vigueur à partir de 21h ce samedi et jusqu'à dimanche matin 9h, ont même été mises en place par la préfecture de Corse du sud. C'est à cette heure que les précipitations doivent débuter sur le littoral et les contreforts Est. On attend en ville entre 15mm et 40mm. La baisse d’intensité n'interviendra que "dimanche aux environs de 6h/8h. Cependant les quantités attendues sur les contreforts risquent de bloquer la décrue des cours d’eau", prévient la Ville d'Ajaccio sur Twitter..

Jusqu'en milieu de journée dimanche

 Les pluies reprennent sur la côte occidentale et les reliefs et durent jusqu'en milieu de journée de dimanche. Les cumuls attendus sur ce deuxième épisode en 24h sont de l'ordre de 50/80 mm et jusqu'à 120/150 mm sur les reliefs. La Haute-Corse sera affectée également par un épisode de vent violent à partir de la seconde partie de nuit. Sur le cap Corse, les rafales atteindront 180 km/h. Sur les crêtes, elles seront de l'ordre de 140/150 km/h et sur Bastia, les valeurs atteintes seront de l'ordre de 120/130 km/h. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent