Tempête Freya : fin de l'alerte orange aux vents violents

Météo
DirectLCI
COUP DE VENT - Alors que la tempête Freya a traversé la France, balayant la moitié nord entre dimanche et lundi, Météo France a levé la vigilance orange qui étaient encore en vigueur dans l'est du pays.

La tempête Freya a décoiffé la moitié nord de la France. Cette dépression hivernale a balayé la France depuis dimanche et jusqu'à ce lundi avec des vents qui ont dépassé 100 km/h dans l'intérieur des terres. Alors que des rafales à 120 km/h avaient été enregistrées dimanche à Camaret-sur-Mer (29), les 150 km/h ont été atteints à Belle-Ile-en-Mer et les 144 km/h à Groix (56) à 5 h, ce lundi, d’après Météo Bretagne


La nuit a également été très agitée en région parisienne avec des rafales qui ont notamment atteint 138 km/h à 23h40 au sommet de la tour Eiffel. 108 km/h ont par ailleurs été enregistrés à Pontoise à 23h59 et 97 km/h à Roissy à 23h50. En milieu d'après-midi, près de 13.000 personnes étaient encore privées d'électricité - 7000 en Pays de Loire, 3220 en région Centre et 2500 en Bretagne.

Dans la soirée de lundi, Météo France a levé l'alerte orange qui était encore en vigueur dans les onze départements suivants de l'est : Moselle (57), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Vosges (88) et Territoire-de-Belfort (90).

En vidéo

Loire-Atlantique : la tempête Freya se fait sentir à Batz-sur-Mer

Dans son dernier bulletin de vigilance, Météo France indiquait que "la zone de vents forts va progressivement glisser vers les frontières est du pays en soirée". "Sur les départements encore en vigilance orange jusqu'à 18 heures, on pourra observer des rafales voisines de 90 à 100 km/h et plus ponctuellement jusqu'à 110/120 km/h."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter