Quel temps fait-il pour ce 1er week-end de juin ?

Les prévisions météo du premier week-end du mois de juin

PRÉVISIONS - Après une fin mai et un début juin aux couleurs estivales, un changement de temps s’est opéré ces dernières heures avec le retour de la pluie ou des averses, dans une ambiance nettement plus fraîche. Une météo automnale qui dominera ce week-end.

Au revoir l’anticyclone, bonjour les dépressions ! Voilà comment peut être résumée la météo de cette fin de semaine sur une grande partie de l’ouest de l’Europe. La cause ? Les hautes pressions qui se sont repliées très loin vers les Açores, laissant la place à une dépression positionnée en mer du Nord et qui apporte de l’humidité et la fraîcheur. Ces conditions automnales se maintiendront samedi 6 et dimanche 7 juin, et même une grande partie de la semaine prochaine…

Des averses ou de la pluie samedi et des températures à la traîne

La journée de samedi sera incontestablement la moins belle du week-end avec le passage d’une perturbation. Elle apportera en matinée des pluies faibles mais continues depuis l’estuaire de la Gironde jusqu’au Grand Est, accompagnées d'un vent sensible. A l’arrière de ce front pluvieux, un ciel de traîne se mettra en place avec une alternance de nuages, d’éclaircies et d’averses dans une ambiance ventée près du littoral de la Manche, les rafales atteignant 70 km/h. Dans le même temps, le temps sera également bien menaçant des Pyrénées aux Alpes du Nord avec quelques ondées, et alors que les éclaircies seront généreuses dans le sud-est et plus encore entre la Côte d’Azur et la Corse. 

Dans l’après-midi, les pluies s’enfonceront vers le Lyonnais et l’Auvergne, en prenant localement un caractère orageux. Ailleurs, les averses seront souvent d’actualité, toujours dans une atmosphère très ventée, qui accentuera le ressenti frais pour la saison. Ces ondées s’annoncent plus fréquentes en bord de Manche et vers les Pyrénées alors que le soleil résistera entre la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l’île de Beauté, où le vent soufflera également fort. Du côté des températures, les valeurs seront dignes d’un mois d’octobre avec de 7 à 16°C au réveil, du Cotentin au littoral méditerranéen. Aux heures les plus chaudes, le mercure ne dépassera pas 15°C à Brest, Caen et Amiens, 17 à La Rochelle et Strasbourg, 18 à Paris, 19 à Bordeaux et jusqu’à 27°C, tout de même, dans la région nîmoise.

Un léger mieux dans le ciel dimanche, mais un mercure encore en baisse

Mais ces températures encore estivales samedi après-midi laisseront également place à des valeurs plus automnales le dimanche. Au meilleur de la journée, elles ne dépasseront pas les 21°C dans le département du Gard et 15 à 20°C sur le reste du territoire. Seule la Corse conservera un peu de chaleur avec jusqu’à 25°C à l’ombre. Concernant la couleur du ciel, la pluie s’annonce un peu moins présente. Elle persistera essentiellement entre les Pyrénées et le golfe du Lion où elle sera d’ailleurs soutenue. 

Ailleurs, le temps s’annonce très changeant avec quelques éclaircies, certes, mais aussi des averses. C’est entre l’Atlantique et le nord de la Seine et des Alpes au nord de la Corse où elles seront les plus au rendez-vous. Il n’y a qu’entre le Pays Basque et la plaine d’Alsace où vous n’aurez pas besoin de votre parapluie, ne laissant pas forcément plus de place au soleil dans un ciel toujours très chargé. Ce temps instable et frais se maintiendra une grande partie de la semaine prochaine. Aucune amélioration durable avec soleil et chaleur n’est pour l’instant prévue à l’horizon des 10 prochains jours. Alors, patience…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 : "On n'échappera pas à un reconfinement", estime l'épidémiologiste Renaud Piarroux

EN DIRECT - Vaccination, dépistage... Joe Biden va dévoiler sa feuille de route contre le Covid

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter