Vague de chaleur : jusqu’à 35°C à Paris et Lyon jeudi, avant l'arrivée des orages

Retrouvez les prévisions météo de votre journal de 13 heures du 25 juin 2020.
Météo

MÉTÉO - En cette première semaine estivale, les températures, au plus haut ce mercredi pour les régions de l’ouest, atteindront leur pic jeudi pour les régions centrales et la vallée du Rhône. Les valeurs baisseront ensuite avec l’arrivée des orages.

L’été s’installe et avec lui la première vague de chaleur de la saison ! La masse d’air chaud d’origine subtropicale en provenance du Maghreb et d’Espagne englobe désormais tout le pays. C’est ainsi entre mercredi et jeudi que le pic de chaleur sera atteint selon les régions, d’abord dans l’ouest  puis entre le bassin parisien et le centre-est. 

À partir de vendredi, l’air le plus chaud sera repoussé vers le flanc est avec la progression des orages qui viendront mettre fin à ce premier épisode estival de la saison. 

Jusqu’à 12°C au-dessus des normales de saison

Mercredi, la chaleur s'est généralisée avec la multiplication des 30°C au nord comme au sud. La barre des 35°C a même été atteinte voire dépassée dans le sud-ouest avec 35°C à Agen, 36 à Auch et même 37°C à Mont-de-Marsan, dans les Landes. Ailleurs, il a souvent fait entre 30 et 34°C, de Mulhouse à Paris et du Cotentin au Midi toulousain. La valeur la plus basse était attendue sur la Côte d’Azur avec 26°C à Nice en raison d’une brise marine limitant l’envolée des thermomètres. Côté ciel, le bleu a dominé partout avec simplement bourgeonnements nuageux sur les reliefs alpins et pyrénéens, allant localement jusqu’à l’averse orageuse.  

Ce jeudi, les températures les plus élevées concerneront les régions plus centrales après une nuit particulièrement douce. Au réveil, les valeurs ne seront pas descendues en dessous de 21°C au Havre et à Nice et 20°C à Paris, Lyon ou encore La Rochelle. Aux heures les plus chaudes, le seuil de très forte chaleur fixé en météo à 35°C sera atteint à Paris, Le Mans, Bourges, Agen, Montauban, Auch et dans la capitale des Gaules. À l’inverse, le mercure accusera une baisse sensible près de l’océan, sous un ciel plus voilé qui finira par donner quelques orages au cours de la soirée. Mont-de-Marsan perdra ainsi 4°C en 24h et Biarritz 5°C, passant de 30 à 25°C l’après-midi. 

En vidéo

À Bandol, les vacanciers profitent du beau temps sur la plage

Un week-end moins chaud, sauf dans le sud-est

L’atmosphère commencera à devenir plus respirable vendredi avec la progression de la zone faiblement orageuse du sud-ouest jusqu’au nord-est. La baisse sera parfois marquée avec 7°C de moins en 24h pour l’Île-de-France, 9°C de moins pour la Sarthe et 10°C perdus dans le Lot-et-Garonne. Ainsi, les 30°C ne seront dépassés que dans les régions les plus à l’est avec encore 32°C à Grenoble et Strasbourg et 33°C à Metz. 

La chaleur résistera encore un peu ce week-end, mais uniquement dans le quart sud-est avec quelque 33°C encore possibles en vallée du Rhône et dans l’arrière-pays méditerranéen. Ailleurs, le mercure oscillera le plus souvent entre 20 et 28°C, de la Bretagne à la région parisienne. Le risque orageux sera quant à lui encore présent samedi sur les 3/4 du pays avant une amélioration dimanche, sauf dans le nord-ouest. En début de semaine prochaine, l’anticyclone regonflera, permettant au soleil et à la chaleur de se généraliser à nouveau pour quelques jours. 

Lire aussi

Le risque d’orages se généralisera progressivement au cours du week-end, n’épargnant aucune région sauf peut-être le littoral méditerranéen. Les températures deviendront alors plus raisonnables même si la chaleur aura tendance à se maintenir dans l’est et le sud avec des valeurs proches de 30°C. Après cet intermède orageux, les conditions redeviendront à nouveau plus ensoleillées en début de semaine suivante. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent