Quelle météo pour les premiers jours de 2019 ? Voici les prévisions

Météo

METEO - Alors que 2018 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée en France, 2019 a débuté avec le retour d’un temps plus froid mais bonne nouvelle pour les habitants du nord de la France : le soleil fera à nouveau de belles apparitions...

Pas de tempête comme au nouvel An 2018, pas de verglas comme en 2017… L’année 2019 a débuté avec un temps calme et sans risque d’intempéries en France. Le principal changement vient du thermomètre avec le retour de températures plus hivernales, les gelées seront ainsi fréquentes le matin et les valeurs auront parfois du mal à redevenir positives en cours de journée. Ce froid devrait néanmoins être temporaire avant de renouer avec une certaine douceur pour la suite de l’hiver…

Du soleil et des températures en baisse

Avec un anticyclone solidement installé sur l’Europe de l’ouest, c’est un temps calme qui domine sur le pays depuis Noël et la situation ne devrait pas franchement évoluer au cours des huit prochains jours. Ainsi, la nouvelle année débutera avec un ciel bien souvent gris et brumeux de l’ouest jusqu’au nord-est alors que le soleil s’imposera sans difficulté des Pyrénées aux Alpes et jusqu’aux régions méditerranéennes. Même scénario pour mercredi matin mais à la différence des jours précédents, cette grisaille se morcellera au fil des heures et de belles éclaircies feront ainsi leur retour de l’Atlantique jusqu’à la Belgique. Jusqu’au week-end inclus, c’est ce temps ensoleillé qui dominera dans la plupart des régions, s’accompagnant de vents parfois forts dans le golfe du Lion. 

A l’image du 31, le réveil du 1er janvier sera plus froid au sud qu’au nord. Quelques gelées sont attendues des Pyrénées au Massif Central et dans les Alpes alors qu’il fera doux sous la grisaille du nord-ouest avec parfois près de 10°C. L’après-midi, la situation s’inversera avec plus de 10°C sous le soleil du sud et parfois moins de 5°C de l’Auvergne à l’Alsace. A partir de mercredi, l’atmosphère deviendra plus hivernale avec la généralisation des gelées matinales. Entre jeudi et vendredi, seuls les littoraux échapperont aux valeurs négatives tandis que l’après-midi, les maximales peineront à remonter avec à peine 2°C à Paris, -1°C à Lyon ou encore -2°C à Strasbourg.

Et pour la suite ?

Après un mois de décembre plus doux que la normale, le retour à des températures hivernales pour ce début janvier pourrait bien être temporaire. Selon les dernières tendances dites "saisonnières ", pas de grand froid en vue. L’anticyclone pourrait persister sur l’Europe de l’ouest en janvier, garantissant un temps plutôt sec et avec des températures sensiblement supérieures aux normales de saison. La douceur pourrait ensuite s’accentuer en février mais avec le retour des perturbations atlantiques, apportant ainsi de fréquentes périodes de temps pluvieux et venteux. 

Avec de telles conditions, les stations de sport d’hiver souffrent du manque de neige. Les massifs des Vosges, du Jura, du Massif Central et des Pyrénées centrales et occidentales sont ceux qui connaissent le plus fort déficit d’enneigement. La situation pourrait s’améliorer en février avec le retour des perturbations océaniques mais uniquement pour les stations de haute montagne, la douceur jouant encore les trouble-fêtes à plus basse altitude…

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter