Tempête Gloria : un épisode d'intempéries "exceptionnelles" va frapper l'extrême sud de la France, consultez les prévisions

Tempête Gloria : un épisode d'intempéries "exceptionnelles" va frapper l'extrême sud de la France, consultez les prévisions
Météo

MÉTÉO - Des intempéries qualifiées par Météo France d'exceptionnelles sont prévues sur la Catalogne mais aussi le Roussillon à partir de lundi soir et jusqu'à jeudi inclus avec 3 à 4 mois de pluie en 72 h et jusqu’à 3 m de neige sur les Pyrénées. Le maximum d'intensité est prévu entre mardi et mercredi.

L’extrême sud du pays s’apprête à connaître une semaine particulièrement difficile, marquée par des précipitations abondantes et des vents tempétueux. Ces intempéries sont qualifiées d'exceptionnelles par Météo France. La responsable de cette situation ? Il s’agit de la dépression baptisée Gloria par les services météo espagnols. Actuellement en perte de vitesse et un peu perdue au sein de hautes pressions très étendues, elle connaîtra une seconde jeunesse à partir de ce lundi 20 janvier, apportant alors de la côte Est de l’Espagne jusqu’au Roussillon des précipitations abondantes et persistantes. Cela se traduira également par des cumuls de neige exceptionnels en montagne et un risque d’inondations majeures dans les vallées des Pyrénées-Orientales et de l’Aude.

Quand va-t-elle frapper ?

Si nous étions en automne, cette situation n’aurait rien d’inédit. Mais en cette période de l’année, l’épisode d’intempéries s’annonce véritablement exceptionnel. Il se mettra en place à partir de lundi soir et persistera jusque jeudi inclus. Le maximum d'intensité est attendu entre mardi et mercredi

Quels seront les secteurs touchés ?

La totalité des Pyrénées Orientales, l'Aude (dans sa moitié sud) sont directement concernés. L'Est de la Corse puis le Languedoc seront touchés dans une moindre mesure. Dès lundi soir, les premières pluies modérées s’installeront sur les Pyrénées-Orientales et la partie sud de l’Aude. Alors que les températures seront sensiblement inférieures aux normales de saison, la neige pourra remplacer la pluie dès 600 m d’altitude. Au cours de la nuit de lundi à mardi et par effet d’isothermie (lorsque les précipitations sont fortes, le froid finit par gagner avec elles le sol et la neige remplace alors la pluie jusqu’en plaine), la neige s’invitera dès 300 à 400 m d’altitude. Temporairement, des flocons pourront être observés jusqu’en plaine sous les intensités les plus fortes, comme dans le secteur de Perpignan, sans tenue au sol. 

Mardi, un redoux est attendu au fil des heures, faisant remonter la limite pluie-neige vers 1000 mètres d’altitude puis vers 1500 m. Pendant ce temps, les pluies se maintiendront en dessous de cette limite, avec des intensités parfois marquées. La situation n’évoluera quasiment pas durant la journée de mercredi avec de la neige toujours aussi abondante au-dessus de 1500 m et des pluies toujours aussi soutenues en dessous, essentiellement entre les Corbières et les Pyrénées-Orientales. Ce n’est qu’au cours de la journée de jeudi que les précipitations finiront par s’évacuer en remontant vers le Languedoc. En l’espace de 3 jours, les cumuls de pluies atteindront généralement 200 à 300 mm et localement jusqu’à 400 mm vers la vallée du Tech. En montagne, les cumuls de neige seront exceptionnels avec de 3 mètres possibles vers les plus hauts sommets et jusqu’à 2 mètres dès 2000 m d’altitude. 

Inondations, risques d’éboulements, avalanches : quels phénomènes sont prévus ?

Outre les pluies et la neige, le vent soufflera également très fort. Le seuil de la tempête sera ainsi atteint entre mardi et mercredi avec des rafales dépassant ponctuellement les 100 km/h sur le littoral du Roussillon. Ce puissant vent d’est provoquera une surélévation du niveau de la mer (surcote) avec des vagues de 7 mètres - exceptionnelles en Méditerranée - et freinera l’écoulement des rivières et des fleuves vers la mer, accentuant les risques d'inondations. Ceux-ci seront aussi amplifiés par la fonte de la neige tombée à basse altitude en début d’épisode. Avec le redoux attendu à partir de mardi, la neige présente au sol en dessous de 1000 puis 1500 m fondera et viendra alors alimenter les cours d’eau des vallées. D’importantes inondations sont ainsi redoutées dans les vallées de l’Agly, de la Têt, du Tech et de l’Aude. 

 

Avec ce même redoux, le risque d’avalanches deviendra très rapidement maximal tandis que des éboulements pourront également se produire, sous l’effet des précipitations persistantes, bloquant l’accès à certaines routes d’altitude. Outre la Catalogne et le Roussillon, à noter que l’est de la Sardaigne et de la Corse seront également touchés par ces intempéries mais dans une moindre mesure. Face à cette situation dangereuse, une vigilance météo sera émise par Météo-France durant la journée de lundi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent