Villages isolés, routes coupées... le Gard sous les eaux après les violents orages

Villages isolés, routes coupées... le Gard sous les eaux après les violents orages
Météo

INTEMPERIES - De fortes pluies se sont abattues vendredi 12 juin sur les départements du Gard et de la Lozère, faisant déborder le Tarn. Des cumuls de pluie inhabituels pour un mois de juin ayant coupé des routes et isolé des villages.

Quatre mois de pluie en 24 heures dans le Gard et en Lozère. C'est un épisode cévenol extrêmement rare pour un mois de juin. Les orages qui se sont abattus sur ces départements ont engendré des cumuls de pluie inhabituels. De fortes précipitations ayant provoqué de nombreux incidents, des effondrements de chaussée, des routes coupées et, parfois même, des villages isolés. 

Les habitants du village de Saint-André de Majencoules, coupé du monde depuis 24 heures, subissent ce climat éprouvant. Les images qui circulent sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi se révèlent impressionnantes : routes effondrées, parking totalement détruits, véhicules emportés par la force de l’eau. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la pluie s’est abattue pendant de longues heures dans ce village, quasi 300 millimètres de précipitation en une seule soirée. Deux jours plus tard, les habitants, que nos équipes ont rencontrés, restent sonnés : "A mon réveil, j’ai vu depuis ma véranda le trou qu’il y avait dans la route", confie l'un d'eux, cette route coupée étant le seul accès au village. 

Les habitants stupéfaits pour la période et la violence des événements

Pour le maire de Saint-André de Majencoules, l’heure est à la réparation des dégâts. D'autres encore souffrent de cette crue, comme cet habitant producteur des oignons des Cévennes présenté dans le reportage, inquiet pour sa récolte. Tous sont stupéfaits pour la période et la violence des événements. Ces gros orages ont lieu en automne et non au mois de juin.

Le temps samedi 13 juin reste instable et pluvieux sur la plupart des régions et particulièrement dans le Sud-Est, Météo France maintient son avertissement pour deux départements, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme, en raison d'un "risque de crue importante de l'Allier brivadois".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent