Météo : la France connaît son début d'année le plus gris depuis 27 ans

Météo
DirectLCI
GRISAILLE - Si les régions méditerranéennes, les Alpes et les Pyrénées bénéficient d’un temps ensoleillé depuis une dizaine de jours, c’est un ciel désespérément gris qui domine partout ailleurs depuis Noël, à tel point que des records de faible ensoleillement ont été battus !

En manque de vitamine D en ce début d’année ? Si vous êtes un habitant de la moitié nord de la France, c’est normal ! Si le soleil brille dans ces régions, c’est uniquement par son absence… Depuis deux semaines, les nuages dominent (très) largement et ne laissent que peu de place à la lumière. Des records de faible ensoleillement ont ainsi été battus dans plusieurs villes alors que dans le même temps, le soleil brille sans discontinuer sur les reliefs des Pyrénées et des Alpes ainsi qu’en Méditerranée où mistral et tramontane dégagent parfaitement le ciel. 

Moins d’une minute de soleil par jour à Paris

Le titre de la ville la moins ensoleillée de France ces deux dernières semaines est détenu par Paris avec seulement… 11 minutes de soleil ! Dans le détail, seulement 7 minutes d’ensoleillement ont été comptabilisées dans la capitale le 27 décembre et à peine 4 minutes le 4 janvier, soit en moyenne moins d’une minute de soleil par jour ! Il faut remonter à fin décembre 1991 et début janvier 1992 pour retrouver une période encore plus grise avec 0 minute de soleil ! Plus largement, l’ensoleillement est déficitaire dans toute la moitié nord avec seulement 32 minutes de lumière à Rouen, à peine 3h à Chartres et Charleville-Mézières ou encore moins de 5h à Nancy et Caen. 


Cette récurrence de grisaille s’explique par la présence d’un anticyclone. Indéboulonnable depuis Noël, il apporte un temps généralement sec mais plaque également tous ces nuages près du sol. L’absence de vent n’a pas permis leur dissipation. A l’inverse, en altitude, le soleil a brillé généreusement, notamment dans les stations des Alpes et des Pyrénées. 

250 fois plus de soleil dans le sud-est

A la faveur du mistral et de la tramontane, la couleur bleue s’est imposée dans le ciel du sud-est qui connaît même un excédent d’ensoleillement en ce début d’année ! Le cumul atteint près de 50h sur la Côte d’Azur, dans le Roussillon et sur l’île de beauté. 


La situation n’évoluera pas dans les 8 prochains jours avec le maintien d’un temps ensoleillé mais souvent venté. Dans les autres régions, il faudra profiter des éclaircies furtives, attendues aujourd’hui dans le nord-ouest et jusqu’en Île-de-France. Elles gagneront du terrain entre mercredi et jeudi avant une fin de semaine à nouveau plus nuageuse et ponctuée d’averses.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter