Violentes intempéries en Italie : trois morts après une mini-tornade, des orages et de fortes pluies

Météo

CATASTROPHE - Après la vague de chaleur qui a touché l'Italie cette semaine, les orages et les fortes pluies ont fait trois morts ce weekend, dont une jeune femme tuée par une mini-tornade tout près de l'aéroport de Fiumicino à Rome.

Les orages et fortes pluies qui ont suivi la vague de chaleur de la semaine ont fait trois morts ce week-end en Italie, dont une jeune femme tuée par une mini-tornade tout près de l'aéroport de Fiumicino à Rome. Inondations éclair, foudre et mini-tornade : après la vague de chaleur de la semaine, de violents événements météorologiques ont touché l'Italie ce weekend, causant la mort de trois personnes, et plusieurs millions d'euros de dégâts.

Lire aussi

Une jeune femme a été tuée par une mini-tornade tout près de l'aéroport de Fiumicino, à Rome. Âgée de 26 ans, elle rentrait chez elle vers 2H00 du matin dans la nuit de samedi à dimanche quand un coup de vent très violent et très localisé a soulevé sa voiture et l'a projetée contre une rambarde. Cette mini-tornade a arraché des arbres, abattu des poteaux et saupoudré la zone de détritus en tous genres.

Une athlète frappée par la foudre

Au nord du pays, une athlète norvégienne de 45 ans a succombé après avoir été frappée par la foudre, alors qu'elle participait à un ultramarathon dans les Dolomites, à 2000 mètres d'altitude, samedi en fin d'après-midi. Dimanche, les secours ont enfin retrouvé, près d'Arezzo, au sud de Florence, dans un canal empli de boue et de déchets, le corps sans vie d'un homme de 70 ans dont la voiture avait été emportée par une brusque montée des eaux.

Les dégâts matériels sont lourds. La grêle qui s'est abattue ces dernières 24 heures a provoqué plusieurs millions d'euros de dégâts à travers la péninsule, notamment dans la région d'Arezzo, selon la Coldiretti, la principale organisation d'agriculteurs du pays. Des vergers, des serres, ainsi que des plantations de tabac, de tournesols et de maïs ont été entièrement détruits.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter