Orages et grêle : les explications d'Evelyne Dhéliat sur ces violents phénomènes

Orages et grêle : les explications d'Evelyne Dhéliat sur ces violents phénomènes

CLIMAT - De très violents orages de grêle ont frappé les départements des Vosges et du Doubs, où plusieurs dizaines de centimètres de grêlons sont tombés localement. Comment expliquer ce phénomène ? Evelyne Dhéliat fait le point.

Des grêlons de la taille d'une balle de golf qui s'écrasent au sol durant de très longues minutes. Vous ne rêvez pas, nous sommes bien fin juin dans le département du Doubs. Il est tombé jusqu'à 60 cm de glace dans l'Est du pays. Alors pourquoi ces phénomènes se produisent-ils maintenant ? Pourquoi sont-il si violents ?

Toute l'info sur

Météo

Ces orages d'une rare intensité se produisent quand les températures sont trop élevées pendant plusieurs jours. Ils connaissent par ailleurs un phénomène dit "stationnaire", selon Evelyne Dhéliat, sollicitée dans notre sujet : "La première chose, c'est qu'on a cette semaine, comme la semaine dernière, 'une goutte froide', c'est-à-dire des nuages qui tournent sur eux-mêmes et qui provoquent parfois des orages stationnaires. Et dans le nuage d'orage, il y a de la pluie qui tente de tomber, mais elle est reprise par des mouvements ascensionnels. 

Un phénomène de plus en plus fréquent, selon les météorologistes

Ainsi, poursuit le cheffe du service météo, "en altitude, cela devient des petits glaçons qui retombent et qui sont repris à nouveau dans ces mouvements ascensionnels". D'où les grêlons. "À un moment donné, le grêlon est trop lourd pour remonter, et c'est ainsi qu'il tombe jusqu'au sol", explique-t-elle.

Lire aussi

Ces orages de grêle actuellement statiques restent donc plus longtemps au même endroit. Ce qui provoque ces accumulations de grêle, comme aujourd'hui à Plombières-les-Bains (Vosges). Ces phénomènes vont-ils devenir de plus en plus fréquents ? Oui, estiment les météorologistes. Selon eux, ces violents orages débuteront de plus en plus tôt, car les plus grosses vagues de chaleur commencent désormais dès le printemps.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

VIDÉO - Belgique : nouvelles inondations massives après un orage diluvien

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.