Paris : la Seine en crue, première mesures de précaution au bord du fleuve

La Seine le 7 mars à Paris. Le niveau monte.

ELLE MONTE, ELLE MONTE - Les importantes précipitations de ces derniers jours provoquent une crue de la Seine. A Paris, le fleuve devrait atteindre 4,40 m d'ici 2 jours. Des voies sur berges ont été fermées et des sans-abri hébergés sur une péniche ont été relogés dans deux gymnases.

Le niveau de la Seine monte après les importantes précipitations de ce début du mois de mars et du mois de février.  Le fleuve a atteint ce samedi 3,90m. C’est encore très loin des 6,30m du pic de 2016 mais le niveau nécessite de premières mesures de précaution qui ont été annoncées ce samedi par la mairie de Paris. 

"D’après les prévisions, on  devrait atteindre 4,30 mètres lundi", a expliqué l'adjointe à la Sécurité à la  maire de Paris, Colombe Brossel, à l'AFP.  Le transfert des sans-abris accueillis sur une péniche vers deux gymnases  des 13e et 15e arrondissements a été décidé. En outre, "les maraudes ont été  faites pour alerter les personnes sans domicile fixe", a précisé l'élue. 

Tunnel des Tuileries et berges rives gauche fermées

Anticipant une crue, les services de la Ville "ont fermé le tunnel des  Tuileries et l'accès aux berges de la rive gauche", ainsi que d'autres voies près des berges et l'île aux Cygnes. La mairie y dépêche "des agents pour  dissuader les riverains de s'approcher" des quais.

Si la Seine atteint 4,50 mètres, la  mairie "mobilisera tous les gestionnaires de parking pour vérifier qu'il n'y a  pas de remontée de nappes dans les parkings souterrains", a ajouté l'adjointe. "Les précipitations remplissent les nappes phréatiques, et celles-ci  remontent".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 14 janvier

Élèves handicapés : la proposition d'Eric Zemmour déclenche une nouvelle polémique

"Partygate" au Royaume-Uni : "La démission de Boris Johnson n'est plus qu'une question de jours"

Covid à l'école : "Nous avons peut-être commis des erreurs", reconnaît Jean Castex

Covid-19 : 3 questions sur la désactivation des pass sanitaires samedi 15 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.