Après un beau dimanche de Pâques, l'hiver revient en force avec de la neige jusqu'en plaine

Après un beau dimanche de Pâques, l'hiver revient en force avec de la neige jusqu'en plaine

PRÉVISIONS - Qui a dit que l'hiver était définitivement terminé ? Malgré le passage à l'heure d'été et les températures exceptionnellement élevées de cette semaine, le froid et la neige semblent bien décidés à faire leur retour à partir de lundi (et ce n'est pas un poisson d'avril...) !

Si le printemps se caractérise par les fortes variations de températures possibles au cours d'une même journée, entre les petites gelées du matin et la douceur de l'après-midi, nous nous apprêtons à faire un saut en arrière avec le retour brutal à l'hiver après les températures dignes d'un mois de juillet ou d'août observées cette semaine. 

De l'air plus frais s'est infiltré par le nord depuis vendredi, s'installant encore un peu plus entre samedi et dimanche. Pendant ce temps, les conditions météo restent plutôt bien ensoleillées avec de belles éclaircies mais à partir de ce lundi, changement de programme avec l'arrivée d'une masse d'air polaire maritime, synonyme de températures de plus en plus froides et du retour de l'humidité.

Plus de 20°C perdus en quelques jours

Il faisait encore 27°C jeudi après-midi à Biarritz, Brest ou Le Mans, 26°C à Paris, Colmar, Angers ou Blois, 25°C à Orléans, Auxerre ou Lyon, des températures situées jusqu'à 15°C au-dessus des normales de saison. Avec un vent s'orientant au nord-est depuis vendredi, les températures ont progressivement perdu quelques degrés jusqu'à dimanche pour retrouver un niveau plus proche des normales. Ainsi, pour le jour de Pâques, les maximales atteignaient une douzaine de degrés à Lille, un peu plus de 15°C à Strasbourg, Paris ou Nantes. 

Ce lundi, dans le nord-ouest, le mercure ne dépassera plus 4 à 6°C au meilleur de l'après-midi quand une certaine douceur résistera encore dans le sud et l'est avec parfois plus de 15°C. Mais dès le lendemain, l'air polaire enveloppera tout le pays et il fera quasiment partout moins de 10°C aux heures les plus chaudes. Mardi après-midi, les températures ne dépasseront pas les 4°C à Lille et Clermont-Ferrand, 5°C à Lyon et Strasbourg ou encore 6°C à Paris comme à Nantes. Dans le même temps, les gelées vont se généraliser et s'accentuer. En dehors de quelques zones côtières, toutes les régions seront touchées avec des minimales de l'ordre de -5 à 2°C sous abri et jusqu'en plaine. 

Avec une végétation et des cultures bien avancées, cette situation laisse craindre d'importants dégâts, d'autant que ce froid (remarquable après l'épisode de chaleur actuel mais non exceptionnel) pourrait persister jusqu'au week-end suivant.

La neige de retour en montagne... et en plaine

Ce temps hivernal s'accompagnera également de précipitations. Une perturbation abordera les côtes de la Manche lundi, en même temps que l'air polaire. Si bien que la neige pourrait rapidement remplacer la pluie sur les collines normandes voire sur les hauteurs de Bretagne et du Pays de Caux. Elle traversera le pays dans la nuit, en apportant beaucoup de neige en montagne mais aussi ponctuellement jusqu'en plaine. Ce risque, de plus en plus fort, devra être affiné afin d'identifier les régions les plus concernées. Mardi, un régime de giboulées se mettra en place avec des averses de neige possibles un peu partout. 

En milieu de semaine prochaine, les flocons de neige se feront un peu plus rares avant l'éventuel redoux du week-end suivant. Vous l'avez donc compris : n'éteignez pas le chauffage trop vite et ne rentrez pas les pulls, gants et bonnets maintenant... Ils vous seront utiles très prochainement !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter