Météo : chaleur sur la France, record historique battu à Belle-Île-en-Mer

Météo : chaleur sur la France, record historique battu à Belle-Île-en-Mer

CHAUD - Des records de chaleur ont été battus ce lundi sur le pays. Et ce n'est que le début. La journée de mardi s'annonce encore plus chaude. On pourrait même frôler les 40°C sur le Pays Basque.

Le 1er septembre marque - en théorie - l'entrée dans l'automne météorologique. Force est de constater que l'été prend ses aises sur le calendrier. Les températures sont en effet, en moyenne, 10 degrés au-dessus des normales de saison sur l'ensemble de la France.  

Un premier record de chaleur pour un mois de septembre a même été battu ce lundi après-midi, avec 30,3°C (température maximale provisoire à 15h45) à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) : c’est la première fois depuis le début des relevés sur Belle-Île, en 1930, que la barre des 30°C est franchie en septembre ! 

Ce  record est le premier d’une liste qui s’annonce longue pour mardi, journée la plus chaude de la semaine à l’échelle nationale. 

Chaleur inédite à Paris depuis 1947

Ce lundi après-midi, il a également fait 30,1°C à Brest (température maximale provisoire à 15h45). C’est seulement la 3ème fois en septembre que la barre des 30°C est franchie en septembre dans la ville depuis le début des relevés en 1945 ! Mardi, le mercure atteindra 31, voire 32°C. C’est la 1ère fois que les 30°C seront atteints deux jours de suite en septembre.

À Paris, alors qu’il a déjà fait 30,3°C dimanche, le mercure a atteint ce lundi après-midi 30,0°C (température maximale provisoire à 15h45). Il est également prévu 31°C mardi puis 32-33°C mercredi. 4 jours d’affilée avec 30°C ou plus en septembre dans la capitale, c’est tout simplement inédit depuis 1947 ! Le record absolu en revanche - 8 jours consécutifs à plus de 30°C tient toujours. Il date de 1911 (entre le 2 et le 9 septembre).

Mardi, de nombreuses villes de l’ouest connaîtront leur jour le plus chaud de l’année, après un été en demi-teinte. C’est le cas à Rennes, Nantes, La Rochelle, Bordeaux, Biarritz… Des villes comme Angoulême, La Roche-sur-Yon ou Limoges (entre autres) devraient également battre leur record de chaleur pour un mois de septembre.  

40°C au Pays Basque ?

À noter aussi qu’il n’est pas impossible que les 40°C soient approchés mardi après-midi dans l’intérieur du Pays Basque (39°C très probables). Jusqu’à présent, ce seuil n’a été observé en France qu’à trois reprises en septembre (40.5°C à Cambo-les-Bains en 2016, 40.0°C à Ajaccio en 1975 et 40.0°C à Vernoux-en-Vivarais en 1945). 

Voici les températures très chaudes attendues ce mardi : 

- Nantes 34°C, record à battre 34,3° de septembre 1961

- La Roche-sur-Yon 34°C , record battu 33,7° de septembre 2005

- Poitiers 35°C, record à battre 35,4° du 14 septembre 2020

- Angoulême 35°C , record battu 34,6° du 14 septembre 2020 

- La Rochelle 34°C, record à battre 34,2° de septembre 2005

- Limoges 33°C , record battu 32,9° du 14 septembre 2020

Une dégradation orageuse arrivant par l’ouest dans la nuit de mardi à mercredi fera baisser les températures dès mercredi dans l’ouest et à partir de jeudi dans les autres régions. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.