Des rafales jusqu'à 110 km/h à partir de mercredi dans le nord et l'ouest

Des rafales jusqu'à 110 km/h à partir de mercredi dans le nord et l'ouest
Météo

PREVISIONS METEO - Après les intempéries qui ont touché les régions méditerranéennes les 23, 24 et 25 novembre, les perturbations atlantiques font leur retour en ce début de semaine. L’une d’entre elles s’accompagnera d’un coup de vent dans le nord et l’ouest mercredi.

La situation s’améliore nettement dans le sud-est avec le retour d’un temps sec pour ces régions alors qu’une perturbation venue de l’Atlantique aborde l’ouest du pays. C’est la première d’une longue série qui va concerner la France une grande partie de la semaine, placée sous l’influence de ce vaste système dépressionnaire positionné au large de la Bretagne. Il sera rejoint, mardi 26 ou mercredi 27 novembre, par l’ex-tempête tropicale Sébastien qui avait pris naissance la semaine dernière au nord de l’archipel antillais. A son passage, un coup de vent va concerner les régions atlantiques et jusqu’au nord de la Seine alors que de grosses vagues déferleront sur le littoral.

Des rafales de vent à plus de 100 km/h

C’est dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 que les conditions se dégraderont sur le littoral de l’océan et de la Manche. Les rafales de secteur ouest-sud-ouest se renforceront alors nettement pour atteindre 100 à 110 km/h. En fin de nuit et surtout durant la journée du 27, ces vents forts progresseront dans l’intérieur des terres de Nouvelle-Aquitaine, Pays-de-la-Loire, Bretagne, Normandie, Centre-Val de Loire, Île-de-France et Hauts-de-France avec des pointes autour de 80 km/h, voire davantage pour les départements proches des côtes. 

 

Ils s’accompagneront d’une nouvelle perturbation très pluvieuse qui intéressera un large quart nord-ouest dans la nuit de mardi à mercredi tandis que le ciel de traîne prendra le relais en journée de mercredi, se traduisant par une succession d’averses. Au passage de ces ondées parfois orageuses, de puissantes bourrasques pourront se manifester. Le sud-est, durement frappé par les intempéries du week-end, sera également concerné par le passage pluvieux mais qui ne sera en rien comparable avec les cumuls de pluies remarquables des derniers jours.

Fortes vagues et submersions sur le littoral

Si ce coup de vent est tout à fait classique pour la saison, une attention toute particulière sera portée sur le littoral du sud de la Bretagne jusqu’à la côte charentaise. L’ex-tempête tropicale Sébastien va, en effet, entraîner avec elle une puissante houle qui, combinée aux vents forts, générera des vagues de 6 à 8 mètres. Avec des coefficients de marée importants (99 mercredi), une surcote est ainsi à craindre sur certaines parties du littoral avec un risque d’inondations côtières, nécessitant la plus grande prudence.

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter