Record de douceur depuis 1990 à Paris : jusqu'à quand le beau temps sur la France ?

Des records de température ont été battus dans l'Hexagone pour un mois de février. Une météo qui permet à de nombreux Français de retrouver le plaisir d'être dehors en plein air. C'était notamment le cas à Dijon ce mercredi.

PRINTEMPS - Alors que l'hiver météorologique prendra fin dimanche soir, une météo printanière s'est d'ores et déjà installée ces derniers jours avec un soleil généreux et des températures autour de 20°C. Cette situation - totalement anormale en février - est visiblement partie pour durer... Mais combien de temps ?

C'est le retour en force de l'anticyclone ! Après une mi-février marquée par une vague de froid et de neige dans la moitié nord, les hautes pressions sont de retour depuis quelques jours, apportant avec elles du soleil et de la douceur. L'anticyclone s'est désormais décalé vers l'Europe centrale, dirigeant sur la France un flux de secteur sud, d'où la douceur et aussi le ciel parfois laiteux en raison des poussières de sable venues du Sahara. 

Toute l'info sur

Météo

Lire aussi

En fin de semaine, un autre anticyclone venu des Açores va le remplacer. Une légère dégradation au nord marquera la transition entre les deux tandis que le flux d'est à nord-est qui prendra relais fera baisser les températures.

Dégradation (très) temporaire en fin de semaine

Ce mercredi, de nombreux records de températures ont été battus pour un 24 février, comme notamment à Paris où il a fait 20°C, un record depuis 1990, à Dunkerque (19.1°C, battant les 19°C du 28/02/1959), à Mâcon (21°C battant les 20.3°C du 27/02/1960) ou encore à Melun (21.2°C, égalant les 21.2°C du 28/02/1960).

Après un mercredi marqué par une douceur exceptionnelle avec des températures dignes d'un mois de mai, le temps change sensiblement ce jeudi avec le passage d'une dégradation assez limitée dans le nord-ouest. Elle apportera un ciel le plus souvent couvert et quelques averses en Bretagne, Normandie, Hauts-de-France puis en Île-de-France et région Centre-Val de Loire avant la fin de la soirée. À l'avant, le ciel se voilera alors qu'il restera bien dégagé dans la moitié Est. Enfin, le golfe du Lion restera sous l'influence d'un vent de sud-est apportant des entrées maritimes et donc un temps très nuageux. Les températures perdront en moyenne 2°C par rapport à la veille, se situant encore largement au-dessus des normales de saison avec 15°C à Lille, 18 à Paris comme à Bourges, Limoges, Bordeaux et Biarritz, mais aussi une vingtaine de degrés à Strasbourg et en région lyonnaise.

En vidéo

Le soleil brille sur la plage de Pornic

La dégradation filera vers le nord-est vendredi, s'étirant à la mi-journée des Ardennes aux régions centrales tandis que de belles éclaircies seront de retour par le nord-ouest. Le soleil continuera pour sa part de dominer des Alpes à la Corse alors qu'il sera (enfin) de retour sur le Languedoc-Roussillon. Le mercure poursuivra sa baisse dans la moitié nord, perdant 5 à 8°C supplémentaires en 24 heures et retrouvant alors un niveau de saison avec 9°C au meilleur de l'après-midi à Caen, 10°C à Lille et Paris ou encore 13°C à Nancy et Nevers. Plus au sud, une certaine douceur résistera avec des pointes proches de 20°C en Provence. 

En vidéo

Les vacances au soleil sur la Dune du Pilat

Le nouvel anticyclone nous protégera réellement à partir du week-end. Samedi, le ciel s'annonce ainsi variable de la Normandie aux Charentes et jusqu'aux régions de l'est alors qu'il sera encore plus dégagé en direction du sud-est. Les températures remonteront légèrement au nord l'après-midi alors que les nuits seront assez fraîches. De petites gelées pourront ainsi faire leur retour localement dans les campagnes des Hauts-de-France et du Grand Est. Dimanche, peu d'évolution à attendre du côté du mercure alors que le soleil se montrera particulièrement généreux du sud-ouest à l'est. Quelques nuages supplémentaires sans grande conséquence seront prévus dans le nord-ouest. 

Grand soleil et douceur remarquable pour débuter mars

À partir de lundi 1er mars, les hautes pressions vont progressivement remonter vers la Scandinavie et c'est donc un flux de sud-est qui va de nouveau s'installer sur le pays. Comme pour ce milieu de semaine, le soleil brillera partout sauf près du golfe du Lion où un vent marin apportera de nombreux nuages. Dans ces conditions, si les nuits resteront assez fraîches, les températures repartiront à la hausse l'après-midi avec une douceur de plus en plus marquée. En milieu de semaine prochaine, la barre des 15°C sera ainsi franchie quasiment partout avec des pointes s'approchant des 20°C au nord et jusqu'à 23°C dans le sud-ouest. Et selon les derniers scénarios, cette météo printanière devrait persister au-delà du 1er week-end de mars, au moins...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS appelle à cesser la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter