Intempéries dans les Alpes-Maritimes : ce que l'on sait des victimes et des personnes recherchées

Intempéries dans les Alpes-Maritimes : ce que l'on sait des victimes et des personnes recherchées
Météo

CATASTROPHE - Dans la soirée du vendredi 2 octobre, la tempête Alex a ravagé l'arrière-pays niçois. Le bilan humain s'est alourdi lundi, alors que de nombreuses personnes sont encore recherchées.

Une vingtaine de personnes étaient toujours recherchées lundi à la suite du passage de la tempête Alex dans le sud-est de la France. C'est la priorité absolue des services de secours et des moyens importants ont été mobilisés pour les retrouver : 12 hélicoptères, 950 pompiers, 500 gendarmes, des maîtres chiens et des plongeurs. 

Huit personnes étaient portées disparues lundi matin, que des témoins ont vues "emportées par les flots" vendredi soir. Parmi elles, deux hommes sapeurs-pompiers : l'un capitaine professionnel, l'autre jeune volontaire. Engloutis par les torrents de la Vésubie, ils se trouvaient dans leur voiture qui a brusquement disparu. "Les conditions étaient telles qu'il a été impossible pour eux de se mettre à l'eau et de tenter quelque chose", relate Fabrice Gentili, commandant du Codis des Alpes-Maritimes, au Parisien.

Egalement, Léopold et Josette Borello, un couple de retraités installé depuis cinquante ans dans leur maison à Roquebillière, emportée par les flots déchaînés de la Vésubie. "Mes parents sont disparus, mais je sais que c'est fini. J'ai compris quand j'ai eu confirmation qu'ils étaient dans la maison jusqu'au dernier instant", déplore leur fils Eric, dans le Parisien

Douze autres personnes supposées disparues étaient par ailleurs recherchées. Elles étaient dans le secteur touché par la tempête Alex vendredi soir et n'ont pas donné de nouvelles à leurs proches depuis. Néanmoins, pour l'heure, aucune preuve ne confirme ces disparitions. 

Des victimes en France et en Italie

Plusieurs corps ont été retrouvés à la suite des intempéries qui ont frappé la région. Le corps d'un homme a été retrouvé dimanche dans sa voiture immergée à Saint-Martin-Vésubie, ont annoncé les pompiers. Celui d'un berger français a été découvert dans le fleuve Roya, selon les autorités italiennes. L'homme aurait disparu plus tôt dans la région du col de Tende. 

Lundi, les corps de trois nouvelles victimes ont été retrouvés dans l'arrière-pays niçois, a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes. L'un a été découvert à Saint-Martin-Vésubie, un autre un peu plus bas à Lantosque et un dernier dans la plaine du Var, à Colomars. 

Côté italien, les autorités font état de deux morts découverts à quelques centaines de kilomètres, dans le Val d'Aoste et le Piémont, des régions elles aussi touchées par ces pluies torrentielles.

Toute l'info sur

Tempête Alex : la désolation dans les Alpes-Maritimes

Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : recherches, bilan... les dernières infos

Par ailleurs, plusieurs corps ont été retrouvés dimanche sur une plage de Ligurie, en Italie. Ils sont en état de "grande décomposition" et "doivent très probablement correspondre" aux cercueils emportés dans les inondations de cimetières français, a déclaré lundi le préfet des Alpes-Maritimes."Il ne s'agit pas de décès récents ( ...) mais de cadavres anciens qui doivent correspondre aux corps des cimetières engloutis par les flots d'eau", a précisé Bernard Gonzalez à l'AFP.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent