Tempête Barbara : à quoi faut-il s’attendre ?

Tempête Barbara : à quoi faut-il s’attendre ?

MÉTÉO - La dépression Barbara va générer un épisode cévenol entre l’Hérault et le Gard ainsi que des vents tempétueux dans le sud-ouest et en vallée du Rhône. Retrouvez les prévisions des prochains jours.

De retour depuis ce week-end, le soleil va déjà devoir laisser sa place. Après un lundi ensoleillé, les conditions météo se dégradent nettement à partir de mardi. Une dépression, nommée Barbara par les services météorologiques portugais, se creuse au nord de l’archipel des Açores, apportant avec elle un temps de plus en plus perturbé. 

Le flux à l’avant de ce système dépressionnaire passera au secteur sud à sud-est, faisant ainsi remonter de l’air nettement plus doux que les jours précédents. Les deux faits marquants qui accompagneront Barbara sont, d’une part, les fortes pluies attendues pendant 96 heures sur les Cévennes et d’autre part, l’épisode de vent violent qui se produira en montagne ainsi qu’en vallée du Rhône et dans le domaine de l’autan.

Pluies continues de mardi à vendredi

Des pluies se concentrant essentiellement sur les reliefs de l’Hérault, du Gard et du sud-est de la Lozère se maintiendront tout au long de la journée de mardi mais aussi mercredi, en devenant plus soutenues avec des intensités pouvant atteindre 5 mm par heure. Jeudi, le temps restera pluvieux avec des précipitations à nouveau moins marquées avant la journée de vendredi qui s’annonce plus agitée avec de fortes pluies orageuses cette fois-ci jusqu’en plaine. Une nette amélioration se produira ensuite dès samedi matin.

D’ici là, les cumuls pourront être conséquents avec des valeurs de l’ordre de 150 à 250 mm sur le relief, localement jusqu’à 300 mm et pas plus de 50 mm pour les plaines environnantes. Les conséquences devraient ainsi rester relativement limitées avec des crues modérées essentiellement sur les cours d’eau de montagne. Par ailleurs, le caractère orageux devrait être assez discret, limitant également le risque de crue-éclair majeure, à l’image de ce que l’on a pu connaître lors de l’épisode d’intempéries ayant touché les Alpes-Maritimes au début du mois.

Vents violents des Pyrénées jusqu’au Lyonnais

Outre l’épisode cévenol, avec le puissant flux de sud à sud-est qui s’installe, les vents vont devenir tempétueux entre mardi et mercredi. Ils se renforceront nettement au cours de la matinée de mardi pour souffler jusqu’à 100 voire 110 km/h dans le domaine de l’autan, sur l’est du Massif Central ainsi que sur les sommets pyrénéens. Le maximum d’intensité sera atteint mercredi avec des valeurs de l’ordre de 110 à 120 km/h entre le Midi toulousain et le Tarn et jusqu’à 100 km/h entre le Massif Central, le Lyonnais et le val de Saône. 

La chaîne pyrénéenne sera également touchée par ce vent violent de secteur sud à sud-est avec des rafales qui pourront dépasser les 150 km/h en altitude. Il conviendra également de surveiller au cours de la nuit de mardi à mercredi et mercredi matin la dépression Barbara qui, en remontant vers la Manche, pourrait continuer à se renforcer, engendrant alors des vents violents entre la Bretagne et la Normandie avec là aussi, des rafales de l’ordre de 100 km/h.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe -"C'était un truc de barjot !" : les premiers mots de Kevin Escoffier après son sauvetage

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

Lire et commenter