Tempête Barbara : un mort en Saône-et-Loire et des milliers de foyers privés électricité

Un homme promène son chien pendant la tempête Barbara, au Portugal.

METEO - Après le Portugal, la tempête Barbara est remontée des Pyrénées vers le Massif central mardi 20 et mercredi 21 octobre, faisant un mort et laissant toujours des milliers de foyers sans électricité.

La tempête Barbara laisse une victime dans son sillage. Un sexagénaire s'est retrouvé coincé, dans la matinée, mercredi 21 octobre, par un arbre qui s'est écroulé sur lui, dans son jardin à Digoin. N'ayant pas réussi à se libérer, il est mort étouffé peu après, a indiqué la gendarmerie de Saône-et-Loire. 

Enedis a annoncé dans la soirée qu'à 22h, il restait encore moins de 10.000 foyers encore sans électricité. La tempête, qui a soufflé le plus violemment dans le Sud-Ouest, a privé jusqu'à 76.000 foyers d'électricité entre mardi 20 et mercredi 21 octobre, a annoncé le distributeur d'électricité.

Lire aussi

 Dans un communiqué, Enedis assure avoir "déclenché sa Force d'intervention rapide électricité (Fire) qui permet de mobiliser des salariés des régions voisines pour rétablir au plus vite l'électricité dans les zones concernées". L'opérateur demande au public de "ne pas toucher un fil à terre" et, en cas d'usage d'un groupe électrogène individuel, de le placer à l'extérieur de l'habitation puis de penser à couper le disjoncteur. Tout incident anormal peut être signalé au distributeur "via le numéro 09.726.750 + chiffres du département".

La dépression, nommée Barbara par les services météorologiques portugais, s'est formée il y a quelques jours au large des Açores. Douze départements allant des Pyrénées - avec des rafales de 160 à 200 km/h sur les sommets - à la vallée du Rhône ont été placés mardi 20 octobre en vigilance orange, à l'approche de la tempête.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.