Tempête Ciara : en Corse, un impressionnant "effet de foehn" provoque des records de chaleur

Tempête Ciara : en Corse, un impressionnant "effet de foehn" provoque des records de chaleur
Météo

CORSE - La tempête Ciara continue de souffler violemment sur la Corse ce mardi 11 février. Ainsi, elle provoque depuis lundi un impressionnant "effet de foehn" sur la côte est, avec à la clé des records de températures à près de 28°C !

Alors que les vents apportés par la tempête Ciara continuent d’attiser les incendies qui se sont déclarés en Corse ces dernières heures, elle est aussi responsable d’un phénomène météorologique qui se produit de temps en temps à proximité des reliefs. C’est régulièrement le cas près des Pyrénées, dans les Alpes mais aussi à près de la montagne corse : il s’agit de l’"effet de foehn". 

Lire aussi

Une température record de 27,8°C ce mardi après-midi

Concrètement, ce phénomène météorologique se produit lorsque le vent est perpendiculaire à un relief. Dans le cas de la tempête Ciara, le vent vient de l’ouest et passe ainsi au-dessus du relief de la Corse. C’est lorsqu’il a franchi la montagne qu’il réchauffe considérablement l’air en se comprimant et en gagnant les plaines et les vallées de l’est de l’île de Beauté. Pour comprendre plus simplement cet effet, c’est le même principe que la pompe à vélo : lorsque que vous la compressez pour gonfler un pneu, l’air chauffe. C’est le même phénomène. 

Lire aussi

Ainsi, la température s’est littéralement envolée ce mardi après-midi avec jusqu’à 27,8°C relevés à Alistro. Il s’agit d’un nouveau record de chaleur pour un mois de février à l’échelle de la Corse et même d’un record pour l’hiver météorologique qui s’étend du 1er décembre au 29 février. Le précédent record insulaire était de 27,6°C et avait été établi à Sari-Solenzara le 28 février 2010. 

D’autres records pour un mois de février ont été battus à Conca avec 23,2°C (ancien record : 22,5°C le 28 février 2010) et à Bastia avec 25,6°C. Ce dernier record est d’autant plus remarquable qu’il est battu pour la troisième fois en seulement 10 jours. Avant février 2020, le record mensuel de température maximale à l’aéroport de Bastia était de 23,9°C le 27 février 1990. Il fut battu une première fois le 4 février avec 24,3°C, puis hier avec 24,8°C. 

Lire aussi

Des rafales de vent jusqu’à 219 km/h

Cet effet de foehn est d’autant plus remarquable que les vents soufflent depuis lundi avec une intensité rare. Ainsi, au Cap Corse, ils ont atteint 219 km/h dans la nuit de lundi à mardi, c’est la seconde valeur derrière le record absolu des 225 km/h établi le 16 janvier 2018. Ils ont également soufflé jusqu’à 206 km/h à Cagnano, 172 km/h à L’Île-Rousse, 156 km/h à Conca ou encore 139 km/h à Bastia. Au cours des prochaines heures, les vents vont progressivement faiblir. Demain matin, ils ne dépasseront plus 60 à 80 km/h en rafales, localement jusqu’à 100 km/h sur les caps exposés. La vigilance orange vents violents sera levée dans la soirée de mardi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron va prendre la parole mercredi à 20h

Par âge, avec écoles ouvertes, local ou juste le week-end... 5 nuances de confinement

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent