Tempête Ciara : un Boeing 747 bat un record de la traversée de l'Atlantique

Un Boeing 747 a assuré la liaison New York Londres en 4h46 au lieu de 6h13 poussé par la dépression Ciara.

VENT DANS LE DOS - Un Boeing 747 qui assurait la liaison New York - Londres a effectué le trajet en 4h56 poussé par un très puissant "jet stream". Ce courant aérien d'altitude contribue au développement de la tempête Ciara qui déferle sur la France et l'Europe du nord ce dimanche.

Plus d'1 heure d'avance . Un Boeing 747-400 qui effectuait la liaison entre New York (JFK) et Londres (Heathrow) a relié les deux villes à plus de 1100 km/h de moyenne la nuit dernière. L'aeronef a mis 4h56 pour effectuer la traversée de 5554 km au lieu de... 6h13. Il était poussé par un très puissant "Jet stream", ce courant aérien d'altitude qui apporte les perturbations sur les côtes européennes - notamment la tempête Ciara - et aussi, au passage, un climat tempéré sous nos latitudes. 

Le précédent record sur cette liaison avait été établi par un Boeing 787 de la Norwegian en janvier 2018 avec un vol effectué en 5h13, indique le site FlightRadar24 qui a repéré cette traversée atypique. 

Lire aussi

En vidéo

Tempête Ciara : pourquoi ce n'est pas une banale tempête hivernale

Actuellement ce Jet Stream est particulièrement puissant ce qui explique - en conséquence - la puissance de la tempête Ciara qui déferle sur la France et l'Europe du nord ce dimanche. Ce courant jet correspond aux vents soufflant en altitude. Il est actuellement rectiligne avec vents de près de 350 km/h (et parfois plus) à 9000 m d'altitude. Signe de cette force des courants aériens : la dépression Ciara se trouvait encore il y a 24h au large du Canada.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

Lire et commenter