Gloria : il est tombé l'équivalent d'une demi-année de pluie en 3 jours dans le Roussillon !

Gloria : il est tombé l'équivalent d'une demi-année de pluie en 3 jours dans le Roussillon !
Météo

INTEMPÉRIES - La vigilance orange aux inondations a été levée dans la matinée de vendredi malgré une décrue qui tarde à se mettre en place sur les basses vallées de l’Aude. Partout ailleurs, la situation s’améliore et l’heure est au bilan.

L’épisode d’intempéries avait été qualifié d’"exceptionnel" par les services météorologiques dès dimanche et les différents cumuls de pluie enregistrés ces derniers jours leur donnent visiblement raison. La dépression Gloria qui a stagné pendant 4 jours sur l’Espagne, depuis dimanche et jusqu’à hier, a apporté d’abondantes précipitations depuis la Catalogne jusqu’au Roussillon. Outre la pluie et la neige, les vagues ont été par ailleurs impressionnantes, de l’ordre de 11 mètres au large de Banyuls et jusqu’à près de 15 mètres dans les Baléares, un nouveau record pour la Méditerranée occidentale.

2m de neige, soit l'équivalent d'une saison de neige

Concernant les pluies, c’est le village d’Arles-sur-Tech, situé dans les Pyrénées-Orientales, qui a recueilli le plus d’eau entre lundi après-midi et jeudi après-midi. Ainsi, en l’espace de 3 jours, il est tombé 426 mm, ce qui correspond à 174 jours de pluie ! Non loin de là, à Taurinya, le cumul de pluie recueilli en 72h correspond à 182 jours de précipitations, soit une demi-année de pluie en 3 jours ! C’est ainsi un nouveau record de pluie tombée en 3 jours au cours d’un mois de janvier en France, selon Météo-France.

Plus haut en altitude, le massif du Canigou (pic à 2160 m) a vu sa quantité de neige présente au sol passer de 25 cm lundi matin à 2 mètres 20 en cette fin de semaine. C’est ainsi un cumul de près de 2 mètres de neige fraîche qui a été enregistré en 3 jours. Cette quantité-là correspond généralement au cumul total d’une saison hivernale "normale". Conséquence de ces très fortes précipitations, les cours d’eau ont fortement réagi dans le Rousillon, ce qui a conduit au passage en vigilance rouge crues de l’Agly et de la haute vallée de l’Aude. Les crues les plus impressionnantes ont ainsi touché la région de Limoux (Aude) qui a connu sa plus forte inondation de ces 50 dernières années.

Lire aussi

En Espagne, un bilan dramatique

Si il n’y a eu aucune victime lors de ces intempéries en France, la violence du phénomène a en revanche provoqué un bilan humain très lourd de l’ordre côté de la frontière. Selon les autorités espagnoles, 11 personnes ont été tuées par la tempête Gloria tandis que 4 habitants sont toujours portés disparus, certains emportés par les inondations ou d'autres par des vagues. Les dégâts se chiffrent par ailleurs à des millions d’euros selon le chef du gouvernement, notamment en raison de sérieux dommages en bord de mer en Catalogne et aux Baléares, les deux régions les plus touchées. 

L'Espagne avait déjà récemment été surprise par différents épisodes de pluies  torrentielles d'une intensité rare. Sept personnes étaient ainsi décédées en septembre  à cause de crues dans le sud-est et en 2018, 13 avaient péri dans des  intempéries à Majorque.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent