Tempête Gloria : à quelle évolution peut-on s'attendre pour les intempéries dans les prochaines 24 heures ?

Tempête Gloria : les prévisions d'Evelyne Dhéliat
Météo

PRÉVISIONS - Après l'Espagne, où elle a fait trois morts, la tempête Gloria a touché ce mardi les Pyrénées-Orientales, avec de fortes chutes de neige en altitude qui perturbent les transports et ont privé 1.500 foyers d'électricité. Quelles évolutions peut-on redouter dans les prochaines 24 heures ?

Tout en continuant de balayer l'Espagne et de frapper le littoral méditerranéen de Valence à la Catalogne, la tempête Gloria touche depuis ce mardi le département des Pyrénées-Orientales, confronté à de "fortes précipitations", pluie ou neige selon l'altitude, et placé depuis la veille en alerte orange neige-verglas. Quid de la suite ? Un nouvel épisode de fortes pluies la nuit prochaine, selon notre expert météo Guillaume Woznica, confirmant ainsi que les principales inquiétudes viennent des fortes précipitations. 

Après une première salve de pluies et de neige entre hier soir et cet après-midi, une accalmie très temporaire se dessine ce soir sur le département des Pyrénées-Orientales. Mais dès la nuit prochaine, de nouvelles précipitations sont attendues. Il est déjà tombé en moins de 24 heures l’équivalent de plus de deux mois de pluie et l’épisode n’en est qu’à son début. 

Entre hier soir et cet après-midi, les cumuls les plus importants ont été relevés dans le sud-est des Pyrénées-Orientales avec jusqu’à 165 mm à Banyuls-sur-Mer, 153 mm à Argelès-sur-Mer ou encore 155 mm au Cap Béar, ce qui constitue pour ces villes de nouveaux records de pluies en une journée lors d’un mois de janvier. En montagne, les quantités de neige sont importantes avec jusqu’à 40 cm tombés depuis hier soir dès 800 m d’altitude et plus de 60 cm dans le Massif du Canigou, à 2000 m d’altitude.

Lire aussi

Deuxième salve pluvieuse la nuit prochaine

Avec le redoux qui s’est opéré, la limite pluie-neige est remontée à 1400 m au cours de l’après-midi. Ainsi, toute la neige tombée en dessous de cette altitude au cours des dernières heures va fondre et cette fonte nivale va alimenter les cours d’eau du département, ce qui contribuera à la hausse de leur niveau. 

Dans le même temps, une accalmie se dessine en début de soirée mais celle-ci sera très temporaire puisque dès 23h-00h. Une nette intensification des précipitations est attendue, sous forme de neige en montagne et de pluie en plaine. Les intensités pourront atteindre au cours de la nuit 20 à 30 mm par heure. Ce n’est qu’en début de matinée demain que les pluies vont progressivement faiblir, tout en se décalant vers l’est de l’Aude et vers le département de l’Hérault. D’ici là, les cumuls pourront à nouveau atteindre 100 à 150 mm, venant s’ajouter à ceux enregistrés aujourd’hui. 

Lire aussi

Important risque de crues mercredi

La combinaison de la fonte nivale et des nouvelles pluies attendues laisse craindre une forte réaction des cours d’eau. Si celle-ci est resté modérée jusqu’à présent, à l’image de la Baillaury qui coule à Banyuls-sur-Mer, les débordements de rivières ne font aucun doute mercredi matin, comme le soulignait le préfet des Pyrénées-Orientales lors d’un point presse ce mardi. 

Ces crues seront par ailleurs accentuées par la troisième salve de pluies prévue à partir de mercredi après-midi et qui persistera jusqu’à jeudi matin. Elle apportera à nouveau entre 50 et 100 mm, ce qui portera le total de l’épisode à 300 mm moyenne, localement jusqu’à 400 mm sur le sud-est du département. 

Dans le même temps, les accumulations de neige se poursuivront en haute montagne, avec un cumul global pouvant dépasser les 2 mètres. Avec le redoux, le risque d’avalanches deviendra maximal, raison pour laquelle Météo-France a également placé le département des Pyrénées-Orientales en vigilance orange avalanches. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 500.000 nouveaux cas déclarés dans le monde mardi, un record

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent