Tempête Inès : Météo France lève sa vigilance orange inondation, de fortes rafales de vent en Auvergne

Tempête Inès : Météo France lève sa vigilance orange inondation, de fortes rafales de vent en Auvergne

INTEMPÉRIES - Météo France a levé jeudi soir sa vigilance orange inondation dans le Nord de la France. De fortes rafales étaient constatées en Auvergne.

La vigilance orange concernait encore la Seine-Maritime et l'Eure jeudi avant d'être levée vers 19h. Ces deux départements avaient été placés en vigilance orange inondation par Météo France. 

Le vent souffle violemment en Auvergne depuis le début l’après-midi. Il a atteint 117 km/h à Clermont-Ferrand entre 14h et 15h puis 122 km/h entre 15h et 16h, à seulement 5 km/h de son record mensuel. Si bien que la préfecture annonce qu’un élément de la cathédrale menace de se décrocher. Un périmètre de sécurité a été mis en place. 

Si cela a soufflé plus fort que prévu en Auvergne, les vents ont été un peu moins violents qu’envisagé dans le nord-ouest, n’ayant pas dépassé les 100 km/h dans l’intérieur des terres. La vigilance orange vent violent activée sur le Calvados et la Manche a d’ailleurs été levée à 16h. 

Les rafales ont également été plus fortes que prévu en région Centre-Val de Loire, atteignant 100 km/h à Châteauroux (Indre) et 109 km/h à Avord (Cher). 

Sur le littoral, les prévisions ont été conformes avec des pointes à 132 km/h à la Pointe du Raz (Finistère) et 126 km/h à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche). 

Lire aussi

Associé à la tempête "Inès", des pluies et des vents forts se sont faits sentir dès le début de matinée dans le nord-ouest, avec des rafales de sud-ouest de l'ordre de 80 à 90 km/h. Un phénomène qui ne va faire que se renforcer. Les rafales seront de l'ordre de 90 à 110 km/h dans les terres, avec des pointes pouvant atteindre 110 à 130 km/h sur le littoral et caps dans le Cotentin. Dans les départements limitrophes, les rafales atteindront 90 km/h dans les terres, avec des pointes pouvant atteindre 100 km/h. Alors prudence aux chutes d'arbres qui seront facilités en raison des sols saturés. 

Cette dépression va générer une élévation du niveau de la mer, associée aux niveaux marins déjà élevés. De fait, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral toucheront les départements vigilance orange vagues-submersion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid : Moderna dépose des demandes d'autorisation aux États-Unis et en Europe

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

L'émouvant hommage d'Elie Semoun à son père mort d'Alzheimer

Lire et commenter