Tempête Jorge : plus aucun département en vigilance orange

Tempête Jorge : plus aucun département en vigilance orange
Météo

INTEMPÉRIES - Après le nouvel épisode venteux survenu juste après la tempête Bianca, une vingtaine de départements du nord-est de la France avaient été placés en vigilance orange ce samedi. Une vigilance désormais levée par Météo France.

Des rafales pouvant atteindre 90 et 110 km/h... voire plus. Ce samedi matin, l'Ile-de-France, l'Yonne et une partie du Grand Est ont affronté des vents violents. "Après la tempête Bianca qui a touché le pays jeudi, la tempête Jorge entraînera un fort coup de vent sur la moitié nord du pays samedi", indiquait Météo France dans son bulletin. Le passage de cette dépression dont le cœur se situe entre l'Irlande et l'Écosse a entraîné des rafales de 100 à 120 km/h sur le littoral nord-atlantique et sur celui de la Manche et jusqu'à 100 km/h en dans les terres. 

Les premières pluies liées à la tempête Jorge ont commencé par aborde la Bretagne, avec des rafales proches de 100 km/h enregistrées en fin de nuit à l'intérieur des terres, comme à Landivisiau (Finistère), Belle-Isle-en-Terre et Rostrenen (Côtes-d'Armor). 

Lire aussi

Le vent a ensuite continué sa progression d'ouest en est, avec dès la fin de matinée des valeurs pouvant dépasser les 100 km/h sur les départements placés en vigilance orange - alerte désormais levée par Météo France.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent