Tempête Justine : de fortes inondations dans le Sud-Ouest

Tempête Justine : de fortes inondations dans le Sud-Ouest

CRUES - La tempête Justine a provoqué d’importantes pluies dans une vingtaine de départements du Sud-Ouest, toujours placés en alerte orange. La Garonne poursuit sa crue ce mardi 2 février.

La tempête Justine a balayé le Sud-Ouest ce week-end, apportant avec elle son lot de pluies et de fortes rafales de vent, notamment dans le sud-aquitain. Après ces fortes précipitations, 18 départements, principalement du sud-ouest de la France, sont encore en vigilance orange face à la menace de crues importantes. 

Depuis lundi 1er février, plusieurs villes sont confrontées à des inondations spectaculaires et sont contraintes de fermer leurs routes. Dans le Lot, ce sont des bateaux de tourisme qui ont été emportés avec leur ponton par les pluies dans la commune de Douelle, comme le montrent ces images d'une habitante, relayées par un compte météo. 

Dans ce contexte, le préfet du Lot a pris des mesures de précaution. "Le pic de crue du Lot à Cahors a été annoncé pour 17h. Les établissements scolaires des abords du Lot ont été évacués ce matin. Tous les élèves domiciliés entre Cahors et Cajarc ont été évacués, afin de prévenir les difficultés de transport scolaire en fin de journée", peut-on lire dans un point d’information ce mardi à midi. Il recommande par ailleurs aux habitants de ne pas prendre la route, de se mettre à l’abri ou encore de se tenir informé de la situation. Dans le département, le service de prévision des crues Vigicrues Schapi surveille actuellement la commune de Cahors.

Lire aussi

147 interventions en 4 jours dans le Lot-et-Garonne

Mais l'inquiétude se concentre désormais sur le département du Lot-et-Garonne, où la crue en cours de la Garonne a atteint à Marmande les 8m66, selon Vigicrues Schapi. Le service départemental incendie et secours (SDIS) a d'ailleurs indiqué ce mardi avoir effectué 147 interventions depuis le 29 janvier en raison des intempéries, dont de nombreuses assistances à personne ou des dégagements d’arbres sur la voie publique. Plus aucun pont n’était d’ailleurs franchissable ce mardi après-midi dans le département, excepté dans les villes d’Agen et de Marmande. Plus à l’ouest, dans les Landes, les habitants de Tartas ont l’habitude des inondations : c’est la cinquième fois en un an que la Midouze, la rivière traversant la commune, est sortie de son lit, dont trois fois de manière impressionnante.

En Gironde aussi, la Garonne poursuit sa crue. Par exemple dans la ville de Langon, le niveau de l’eau avait déjà atteint les 10 mètres ce mardi midi. "Comme annoncé hier, la Garonne continue sa progression et atteint ce matin la cote de 9,98 (9,31 hier matin). Le niveau de vigilance orange est maintenu et la crue devrait se poursuivre au moins jusqu’à demain selon les prévisions", a prévenu la municipalité. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.