A Vannes, le toit d'un collège s'envole après le passage de la tempête Alex

A Vannes, le toit d'un collège s'envole après le passage de la tempête Alex

VENTS VIOLENTS - Ca a soufflé très fort dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Morbihan, avec des rafales à plus de 150 km/heure. Aucune victime n'est à déplorer après le passage de la tempête Alex, mais il y a des dégâts, comme à Vannes où la toiture d'un collège a été arrachée.

La taille du toit arraché est impressionnante, entre 200 et 300 m², comme le montre la vidéo en tête de cet article. Ce vendredi matin, devant le collège Notre-Dame de Ménimur, à Vannes, le personnel est venu constater les dégâts. La tempête Alex n'a pas fait dans le détail, et l'impressionnant amas de tôles au sol laisse imaginer la puissance des rafales.

"C'est triste de voir notre établissement dans cet état, déplore Vincent Menard, le directeur adjoint. Je pense à nos familles, je pense à mes collègues qui ce matin ont dû découvrir l'état de notre établissement". Même vision d'effroi pour Eddy Renault, le directeur administratif : "On va prendre les mesures qu'il faut pour que les élèves puissent être accueillis", dit-il.

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

De très nombreux arbres sur les routes

La nuit dernière dans le Morbihan, les vents les plus forts ont soufflé peu après minuit. L'épisode le plus violent a seulement duré une heure. Mais dans les terres, les rafales allant jusqu'à 160 km/h ont couché de très nombreux arbres sur les routes. "Aucune victime ni blessé n’est à déplorer dans le département", a souligné la préfecture. Les pompiers ont réalisé 428 interventions, selon la même source, "essentiellement pour des chutes d’arbres, des assèchements, des chutes d’objets, et des fils électriques arrachés"

Vendredi matin, ils s'activaient, notamment à Saint-Pierre-de-Quiberon : "Les chantiers les plus importants sont ceux qui consistent à dégager la voie publique, donc aujourd'hui la Sécurité civile est arrivée et commence à entreprendre les travaux de dégagement", explique Gilles Gueney, le chef des pompiers de Quiberon. Plus de 1.000 hommes sont mobilisés, rien que sur le Morbihan, le département le plus touché par la tempête Alex.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid-19 : l'UE annonce un contrat avec Moderna

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Lire et commenter