Neige dans le sud-est : nous vous expliquons le phénomène d'isothermie

Neige dans le sud-est : nous vous expliquons le phénomène d'isothermie
Météo

Toute L'info sur

Le 20h

INTEMPÉRIES - Des chutes de neige importantes et précoces ont eu lieu ce jeudi dans le sud-est. En cause, un phénomène d'isothermie. Mais de quoi parle-t-on exactement ? La réponse avec Evelyne Dhéliat.

Les fortes chutes de neige qui ont touché le sud-est ce jeudi ont été provoquées par un phénomène d'isothermie qui a eu lieu dans la Vallée du Rhône. À Lyon, la température était par exemple de cinq degrés à 14h et elle est passée à zéro degré à 18h. La pluie s'est alors transformée en neige et a recouvert les plaines, provoquant d'importantes perturbations sur les routes. 

Pour que ce phénomène d'isothermie se produise, il faut deux conditions météorologiques  : un vent faible et des précipitations soutenues. Ce jeudi, ces dernières étaient bien présentes depuis la matinée, mais le vent de sud soufflait assez fort, avant de tomber progressivement quelques heures plus tard. Les pluies soutenues ont alors entraîné avec elles l’air froid présent en altitude. Conséquence : la neige a remplacé la pluie, même en plaine.

Lire aussi

Ce phénomène est souvent difficilement prévisible car il peut se produire à une échelle très locale. Ce fut le cas le 17 mars 2018 où, sur les plateaux du Val-d’Oise, il était tombé une quinzaine de centimètres en quelques heures alors que le reste de l’Île-de-France était concerné par de fortes pluies. 

Preuve de l'intensité de l'épisode neigeux qui a eu lieu ce jeudi, environ 300.000 foyers étaient encore privés d'électricité vendredi matin, essentiellement dans les départements de la Drôme, de l'Ardèche, de l'Isère et  du Rhône.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter