Canicule : le Var soumis à plusieurs restrictions

Canicule : le Var soumis à plusieurs restrictions

Dans le sud-est, cinq départements restent en vigilance orange. Dans le Var, les fortes chaleurs perturbent le quotidien des habitants les plus fragiles, mais aussi de ceux qui travaillent la terre.

Le département du Var est recouvert d'une vague de chaleur persistante depuis six jours, qui provoque des malaises chez les plus fragiles. À l'instar d'une des patientes de Victoire Brechler, infirmière, qui a dû recevoir ce dimanche 15 août au matin des perfusions d'hydratation en raison de la canicule, comme le montre le reportage en en-tête. À 10h, on enregistrait déjà une trentaine de degrés.

Toute l'info sur

Le WE

Dans tout le département, un des problèmes majeurs est aussi celui des incendies, avec des risques classés très sévères par les autorités dans plusieurs localités. Des moyens supplémentaires sont ainsi déployés, dans les casernes de pompiers notamment, et quelques restrictions devront s'appliquer aux habitants. "Personne ne doit se promener dans les massifs, parce qu'un seul sac-poubelle oublié peut être catastrophique face à l'intensité de chaleur qui se trouve à l'heure actuelle sur la zone", explique le sergent-chef André Duchêne dans le reportage en en-tête.

Lire aussi

Autre restriction face à cet épisode de canicule : interdiction d'arroser les exploitations tout au long de la journée. Yves Brémond, cultivateur, doit ainsi se lever au milieu de la nuit pour commencer sa journée. Le dôme de chaleur qui frappe le sud-est devrait enfin baisser d'intensité à partir de ce dimanche soir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : un échange entre Emmanuel Macron et Joe Biden "dans les tout prochains jours"

EN DIRECT - L'assouplissement du pass sanitaire "probablement" au menu d'un conseil de défense mercredi, selon Attal

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

Olivier Véran dessine les contours d'un pass sanitaire différencié selon les territoires

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.