Canicule : on a frôlé les 40°C

Canicule : on a frôlé les 40°C

Le mercure a frôlé ce jeudi la barre des 40°C. Cette fournaise s'est installée dans le Sud-Est. Les habitants et les touristes ont tout fait pour éviter la chaleur.

Trente-sept degrés à l'ombre cet après-midi à Carcassonne, 45 ressentis sur les remparts. Pas de quoi décourager ces touristes qui attendaient le soleil depuis très longtemps. "On vient de Belgique et il pleut tout le temps. Donc c'est sûr, on est dépaysé", dit l'un d'entre eux. Du coup, c'est toute la vieille ville qui suffoque.

Toute l'info sur

Le 20h

La chaleur a pris cette famille de court. C'est l'heure de la pause rafraîchissement. "C'est éreintant. On ne pensait pas avoir aussi chaud aujourd'hui. Du coup, c'est un peu dur. On ne va pas rester très longtemps avec un bébé de quatre mois", affirme une mère de famille. Au pied des remparts, les chapeaux et les casquettes sont évidemment de sortie. Les places à l'ombre sont très convoitées.

A Pierrelatte, dans la Drôme, le mercure a atteint 35 degrés. Ne cherchez personne avant la fin d'après-midi. Et pour cause, c'est ambiance sieste : volets fermés et ville déserte. "On attend en principe jusqu'à 17, 18 heures et après on va à la piscine", lance une habitante. L'autre option, ce sont aussi les plans d'eau comme ce lac à quelques kilomètres. C'est celle choisie par ces touristes pour échapper à la chaleur écrasante. La suite dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.