VIDÉO - Ciara : les images impressionnantes du passage de la tempête en Europe du Nord

Ciara balaie aussi le nord-ouest de l'Europe
Météo

CIARA - Royaume-Uni, France, Belgique, Allemagne ou Pays-Bas : la tempête Ciara s'est déchaînée sur une partie du Nord de l'Europe. Les vents violents et les intempéries provoquent des perturbations dans les transports, coupures de courant ou encore des inondations.

Vols annulés, ferries interrompus entre la France et l'Angleterre, trafic ferroviaire à l'arrêt dans l'Ouest de l'Allemagne: la tempête Ciara s'est faite sentir dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 février sur le Nord-Ouest de l'Europe, notamment au Royaume-Uni, laissant derrière elles de nombreux dégâts, inondations et coupures de courant.

En France, où le Nord du pays a été particulièrement exposé, 42 départements ont été placés en vigilance orange et la population était notamment priée d'éviter les régions boisées, le littoral et les sorties en mer.

Le Royaume-Uni, pays le plus touché par la tempête

Au Royaume-Uni, pays le plus touché par cette tempête hivernale, les transports aériens, ferroviaires et maritimes étaient perturbés, la tempête provoquant de fortes pluies et des rafales de plus de 130 km/h. Le service météorologique britannique (Met Office) avait placé l'Angleterre et le pays de Galles en alerte orange pour le vent une partie du pays jusqu'à 21h, heure locale ce dimanche.

Ce délai passé, l'ensemble du pays a été placé en alerte jaune pour vents puissants jusqu'à minuit. Une bonne partie du territoire est par ailleurs concernée par une alerte jaune pour neiges abondantes et vents puissants attendus lundi et mardi. Selon l'organisme professionnel Energy Networks Association (ENA), dimanche soir, 62.000 foyers étaient toujours privés d'électricité. Le Met Office a enregistré des rafales de vent frôlant les 150 km/h à Aberdaron, un village du nord du Pays de Galles.

Des conditions météorologiques exceptionnelles qui n'ont pas empêché les sauveteurs en mer de partir en aide aux personnes inconscientes du danger comme ici à Hastings. 

Si les rafales étaient très fortes le long du littoral, l'intérieur des terres n'était pas en reste. À Stanmore, dans le nord-ouest de Londres, une grue située sur un chantier s'est pliée en deux "comme si c'était un spaghetti", comme le montre cette photo publiée sur Twitter par une habitante, Lindsey Wells, 36 ans, interrogée par l'agence Associated Press.

Voir aussi

Inondations et aéroports débordés

Ailleurs au nord du pays, la ville de StoneClough a été frappée par des inondations, tout comme les villes de Hebden Bridge ou Mytholmroyd. L'eau a englouti plusieurs blocs de maison et les habitants ont dû être évacués. 

Des dizaines de vols ont parallèlement été annulés ou retardés, la compagnie British Airways offrant la possibilité aux passagers devant arriver ou partir ce dimanche des aéroports londoniens de reporter leur vol. Si certains avions ont battu le record de vitesse entre New York et Londres, de nombreux autres ont connu des retards et/ou des difficultés pour atterrir dans les aéroports di Royaume-Uni en raison des vents violents. 

Lire aussi

Des vents violents en Belgique

En Belgique, où les plus grosses rafales étaient attendues dans la nuit de dimanche à lundi, une soixantaine de vols au départ ou à destination de l'aéroport de Bruxelles ont également été annulés. Une alerte orange avait été émise pour dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays. A Bruxelles, des arbres, des corniches d'immeubles et des échafaudages sont tombés sans faire de victimes. La totalité du parc éolien offshore belge a été mis à l'arrêt en milieu d'après-midi. Les rafales de vent ont entraîné l'arrêt automatique des éoliennes par mesure de sécurité. 

La capitale belge a d'ailleurs pris la décision de fermer les parcs et les cimetières de la ville jusqu'au matin du mardi 11 février. 

Le trafic ferroviaire suspendu en Allemagne

A Amsterdam, environ 240 vols au départ ou à destination de l'aéroport de Schipol ont été annulés ce dimanche, tandis qu'au Luxembourg les élèves des établissements scolaires publics seront dispensés de cours lundi.

En Allemagne, la circulation des trains grandes lignes a été suspendue dans l'ouest du pays, et tout le trafic grandes lignes devrait être interrompu dans le pays. La tempête est si violente que "nous sommes contraints de stopper complètement le trafic des trains grandes lignes en Allemagne en ce dimanche soir", a indiqué un porte-parole de la Deutsche Bahn, Achim Stauss. Un peu plus tôt, un train effectuant la liaison entre Amsterdam et Berlin, avec 300 à 350 personnes à bord, a percuté un arbre tombé sur la voie dans la région du Emsland (ouest). Au bout de deux heures, le train a toutefois pu rejoindre la gare la plus proche, Bad Bentheim.

Les aéroports de Francfort, Berlin, Munich mais aussi Cologne et Hanovre ont annulé des décollages et atterrissages. A Düsseldorf, 120 vols ont été annulés dimanche, a tweeté la société exploitante de l'aéroport. Ces difficultés pourraient se poursuivre jusqu'à lundi alors que les services météorologiques allemands ont émis un avertissement jusqu'à lundi 17h. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent