VIDÉO - Cyclone : le "médicane" Zorba balaie la Méditerranée, 3 personnes disparues en Grèce

Météo
DirectLCI
MÉTÉO - On ne parle pas de cyclone mais de médicane, contraction de "Méditerranée" et "Hurricane". Un violent épisode météo frappe la Grèce après avoir touché la Sicile. Des vagues de 7 à 8 m sont attendues. 3 personnes sont activement recherchées.

Parce qu'il se situe en Méditerranée, le phénomène Zorba n'est pas appelé "Cyclone" mais médicane (Contraction de Méditerranée + Hurricane). Le résultat n'en est pas moins décoiffant. En témoigne ces images filmées en Grèce (voir la vidéo ci-dessus) ce samedi ou en Sicile (ci-dessous). 

En vidéo

Les images de la tempête Zorba en Sicile

Le médicane, phénomène récurrent mais peu courant

Peu courants mais récurrents, les "médicanes" sont de grosses dépressions qui peuvent se former quand la mer est au plus chaud, à la fin de l'été, provoquant tempêtes et fortes précipitations.  La Grèce a été frappée dans la nuit de samedi à dimanche  par les vents violents et les fortes pluies.  Ceux ci ont  provoqué des inondations sur la partie sud du pays, du Péloponnèse au  centre-est. Face à la poursuite des précipitations, la Protection civile a ordonné dans  l'après-midi de dimanche l'évacuation des habitants le long du fleuve Asopos, près de la  localité balnéaire d'Oropos, dans le nord d'Athènes, en face de l'île d'Eubée.

3 personnes recherchées

Trois personnes étaient toujours disparues  dans le nord-est de l'île, près de la  localité de Mantoudi, frappée dans la nuit par des pluies torrentielles qui ont  provoqué des inondations et noyé le réseau routier sous des tonnes d'eau.  Les personnes recherchées sont un couple âgé, dont la voiture a été  retrouvée emportée par les eaux, et un conducteur dont la passagère a réussi à  s'extraire du véhicule lui aussi pris dans une coulée d'eau, a précisé le  service des pompiers. Les deux cas ont été rapportés dans le nord-est de l'île, près de la  localité de Mantoudi, frappée dans la nuit par des pluies torrentielles qui ont  provoqué des inondations et noyé le réseau routier sous des tonnes d'eau.     Ces précipitations, doublées de bourrasques de vents, accompagnent le  cyclone baptisé "Zorba" par les médias.


Le "médicane" devait continuer d'affecter le pays d'ici lundi, en se  déplaçant vers le nord-est.     Interrompu samedi, le trafic maritime avec les îles a partiellement repris  dimanche, mais reste perturbé. 

 

Les autorités grecques sont d'autant plus vigilantes que le pays a été victime récemment de deux catastrophes meurtrières, nourrissant la polémique  sur leur capacité à faire face. Une coulée de boue provoquée par de fortes pluies avait tué 21 personnes en  novembre 2017 dans la localité de Mandra, non loin d'Athènes. En juillet, 99  personnes sont mortes dans l'incendie qui a ravagé la station balnéaire de Mati, dans la grande banlieue de la capitale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter