Inondations dans le Gard : au plus près des secouristes et des sinistrés

Inondations dans le Gard : au plus près des secouristes et des sinistrés

Dès les premières alertes ce matin, plus de 800 sapeurs-pompiers et secouristes ont été mobilisés dans le Gard pour mettre en sécurité les personnes, évacuer les maisons et alerter la population. Nos équipes ont passé cette journée à leurs côtés.

C’est l'une des principales difficultés des pompiers ce soir : dissuader les plus intrépides de se mettre en danger. Rattrapé in extremis, ce jeune homme ne dormira pas chez lui : “Je vais voir chez un collègue à moi, je verrai ce que je vais faire. Je veux juste rentrer chez moi et dormir, c'est tout”. La route qui relie le village de Vergèze à celui de Mus enjambe le Rhôny. Un ruisseau qui, sous l'effet des pluies diluviennes, est complètement sorti de son lit. Malgré le débit extrêmement puissant, certains ne veulent rien entendre aux consignes de sécurité.

Toute l'info sur

Le 20h

Comme ici à Vergèze, ce sont des centaines d'habitants qui souhaitent franchir le Rhôny. Le cours d'eau vient d’amorcer sa décrue. Si on ne les arrête pas, certains sont même prêts à prendre des risques inconsidérés pour dormir chez eux ce soir. Chacun cherche une solution d'hébergement. Les plus chanceux peuvent compter sur des proches non loin. “J'habite le Mus et je ne peux pas rentrer chez moi depuis ce matin. Je vais chez mon petit-fils à Vergèze.”

Partout le long de l'axe qui relie Montpellier à Nîmes, des centaines d'automobilistes tentent de regagner leurs domiciles. Mais la plupart des routes sont noyées sous les eaux. “Je pense qu'il va falloir que je fasse demi-tour. Je suis étonné, moi qui viens d'une autre région. Je n’ai jamais vu des pluies diluviennes d’une telle importance”. Pour recueillir ces naufragés de la route, la mairie de Vergèze a ouvert sa salle polyvalente. Mais avec seulement 50 lits de camp, il n'est pas certain qu’elle puisse abriter tout le monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

EN DIRECT - Covid-19 : 7980 personnes hospitalisées, dont 1571 en soins critiques

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.