Inondations dans le Sud-Ouest : les images aériennes des dégâts

Inondations dans le Sud-Ouest : les images aériennes des dégâts

Dans plusieurs départements du Sud-Ouest, les inondations ont une ampleur historique. Du jamais vu depuis 40 ans. En Gironde et dans le Lot-et-Garonne, les dégâts sont impressionnants vus du ciel.

C'est comme une mer intérieure. Capricieux, les flots ont choisi parfois d'épargner, bien plus souvent d'envahir. Et lorsqu'un pont semble préservé, il s'achève en voie sans issue. Notre survol commence avec des villages coupés du monde. Barie (Gironde) et sa population n'ont plus que la barque comme moyen de déplacement. Le niveau de l'eau a atteint 9,69 mètres selon la préfecture.

Toute l'info sur

Le 20h

Floudès (Gironde) et son église deviennent aussi un îlot. Si la décrue a commencé ce jeudi matin, les communes restent largement inondées. À La Réole, 4 300 habitants, le bas de la ville et ses platanes sont immergés. Il faut faire un effort d'imagination pour se représenter l'aérodrome dont en reconnaît à peine la petite tour de contrôle. Cimetières, lotissements n'ont pas résisté à Justine. La tempête a gonflé la rivière, dépassé ou contourné les digues dont certaines désormais retiennent l'eau et ralentissent son reflux.

Marmande (Lot-et-Garonne) est un cas à part. La Garonne n'y a pas atteint son record de 1981, mais le niveau est monté jusqu'à 10,20 mètres. Surtout, le fleuve a débordé de façon spectaculaire. De 130 mètres de large d'habitude, il est passé hier à 6 km en fin de journée selon une association climatologique régionale. L'épisode laissera des traces et des dégâts considérables. Il a coupé des dizaines de kilomètres de routes et nécessitaient des centaines d'interventions de la part des services de secours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.