Inondations meurtrières : le phénomène de la "goutte froide" en partie responsable

Inondations meurtrières : le phénomène de la "goutte froide" en partie responsable

CATASTROPHE MÉTÉOROLOGIQUE - Des inondations dévastatrices frappent l'Allemagne et la Belgique, provoquant des dizaines de décès. Comment expliquer une telle intensité ?

La "goutte froide". Ce phénomène météorologique est en partie à l'origine des inondations meurtrières observées en Allemagne et en Belgique ces dernières heures. Il s'agit d'une masse d'air froide qui stagne à haute altitude et entraîne de la pluie, plutôt supposée avoir lieu au début du printemps. 

"Il y a une plage d'air froid qui est piégée par de l'air chaud", explique Sébastien Léas, prévisionniste Météo-France pour TF1. La chaleur "remonte sur l'Europe de l'Est par les Balkans ou sur la péninsule ibérique et le proche Atlantique." Cela "bloque l'air froid qui a du mal à évacuer et donc reste sur place".

Toute l'info sur

Le 20h

Sous forme de pluies diluviennes, ce phénomène s'est répété au fil des semaines, jusqu'à saturer les sols. Gorgés d'eau, ils ne peuvent plus jouer leur fonction d'absorption. Et débordent, en particulier dans les régions vallonnées d'Allemagne qui se transforment en véritables cuvettes, avant de provoquer des dégâts matériels et humains irréversibles. Fleuves et rivières finissent également par sortir de leur lit pour se transformer en torrent ravageur, atteignant plusieurs mètres de hauteur.

Cette crue inédite a notamment entraîné la mort de dizaines de personnes dans les deux pays. Sans compter les dizaines d'habitations et de magasins complètement détruits. 

Lire aussi

Ce bilan humain pourrait s'alourdir dans les jours à venir avec des prévisions météo pessimistes. Des pluies sont attendues demain en Allemagne et dans le sud-est de la Belgique, mais aussi jusqu'à dimanche dans le nord-est de la France. Non seulement elles participent à accroître le niveau des inondations, mais aussi renforcent la force du courant. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

Covid long : alors que la France est "en retard", le Royaume-Uni s'est emparé du problème

L'huile essentielle de lavande considérée comme toxique ? L'inquiétude des producteurs dans la Drôme

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.